11:05 - dimanche septembre 25, 2016

Semaine Européenne de la Mobilité

Lu 516 fois Philippe Boury 0 réaction
image-11-08-25-23-03-05-ok

Covoiturage, marche à pied, vélo, autopartage, ou transports en commun… Nos déplacements urbains prennent aujourd’hui des formes de plus en plus variées, plus économique et moins polluantes… Les alternatives au « tout voiture » existent. Et elles méritent d’être célébrées.

C’est tout l’enjeu de la « Semaine Européenne de la Mobilité » qui se tiendra du 16 au 22 septembre. L’occasion, pour tous, de réfléchir aux modes de transports les plus adaptés à chacun de nos trajets.

Nous sommes plusieurs dizaines de millions à nous déplacer chaque jour pour nous rendre au travail, à l’école, faire nos courses, rendre visite à des amis. Nous passons de plus en plus de temps dans les transports.

En moyenne, il nous faut 27 minutes par jour pour nous rendre à notre travail. Mais nous sommes 1 sur 5 à subir plus d’une heure et demi de trajet aller… Et autant le soir. Et l’étalement urbain a aggravé ce phénomène au fil des décennies.

La question de la mobilité urbaine est donc l’un des grands enjeux environnementaux actuels. En France, le secteur des transports est fortement responsable de l’accroissement de la consommation d’énergie, des émissions de polluants et de gaz à effet de serre.

Il y a donc matière à se pencher sur la question de nos déplacements quotidiens.

Durant cette Semaine Européenne de la Mobilité, collectivités locales, réseaux de transports, entreprises, services publics, associations, et établissements scolaires vont organiser de nombreuses manifestations dans toute la France pour promouvoir ces modes de transports « doux ».

Mille et une façons de bouger autrement seront à découvrir, ou redécouvrir un peu partout en France…

La marche à pied et le vélo ont le vent en poupe !

Deux alternatives pour les trajets cours qui n’émettent aucun gaz à effet de serre…. Et qui s’avèrent en plus bon pour la santé…

Mais pas toujours facile de se frayer un chemin au milieu des voitures… Pistes cyclables, vélo en libre services, zones 30 sont autant de d’aménagements qui se développent un peu partout…

Le vélo gagne un peu de terrain chaque jour… Avec 3 millions de vélos vendus chaque année, la France compte aujourd’hui 5 vélos pour 100 habitants, et 32 systèmes de vélos en libre service fonctionnent sur le territoire…

On partage le vélo… mais aussi la voiture… !

L’auto partage prend doucement son essor… Plus économique et écologique que la voiture individuelle, la voiture partagée remplace entre quatre et huit voitures privées. Ce qui permet d’économiser jusqu’à 1,2 tonnes de CO2 par usager, soit à peu près 60 % de ce que l’on rejette en moyenne par an en se déplaçant !

Voiture toujours mais coté coopération… Le covoiturage, apparu dans les années 80, connaît un essor important avec la prise de conscience environnementale et la crise économique… Déplacement alternatif, écologique, social et au coût moindre, il concerne environ 3 millions de personnes actuellement. Plus de 200 services de covoiturages existent en France….

La convivialité au service de la planète et du porte-monnaie…



Le transport collectif, au développement chaotique dans certaines régions, mais à la pointe de l’innovation ailleurs, reste le chantier le plus lourd à développer…

L’Etat a mis en orbite un programme de développement des transports en commun en site propre pour 2013. L’objectif étant de réduire de 20% les émissions de CO2 du secteur des transports à l’horizon 2020.

1800 km de nouvelles voies devraient être mise en service en 15 ans.

Transports à la demande, éco-conduite, véhicule propre ou éducation, les manifestations organisées sur tout le territoire couvrent un large éventail de thèmes… à découvrir en détail sur le site de la Semaine Européenne de la Mobilité.

The following two tabs change content below.
Philippe Boury
Au début des années 80, Philippe Boury s’est lancé, comme tant d’autres, dans l’aventure des radios libres. Il a ainsi participé, de la banlieue lyonnaise à la région parisienne, à la vie de radios militantes, ouvertes sur la société, soucieuses d’être le reflet de la vie locale, culturelle, politique et associative. Militant associatif lui-même, il a toujours souhaité mêlé ses engagements à sa passion de la radio. C’est donc tout naturellement qu’il a choisi de rejoindre l’équipe de Fréquence Terre, dont il partage les intérêts : survie de la planète, sensibilisation à l’écologie, information sur le développement durable.

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
image-11-08-11-02-08-34-ok

Une rentrée scolaire écolo

image-11-09-11-17-42-41-ok

Les juniors du développement durable : des écoles éco-citoyennes à Bordeaux

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire