5:40 - mercredi septembre 28, 2016

Mars 2012 : l’eau au cœoeur de 2 Forums à Marseille !

Lu 736 fois Philippe Boury 0 réaction
image-10-12-22-23-42-25-ok

2012, en France, sera un peu l’année de l’eau !

L’évènement majeur sera le [6ème Forum Mondial de l’eau>http://www.worldwaterforum6.org/fr/accueil/] qui se tiendra du 12 au 17 mars 2012 à Marseille.

Organisé notamment par le Conseil Mondial de l’Eau, cette nouvelle édition se veut le « Forum des solutions et des engagements ».

Avec plus de 180 pays représentés, 140 délégations ministérielles, 800 conférenciers et au moins 25000 participants attendus au chevet de l’eau, cette « grand messe » est présentée comme un rendez-vous privilégié de dialogues sur les défis de l’eau et de l’assainissement dans le monde.

Dialogues entre gouvernements, parlementaires et élus locaux ou régionaux… Dialogues aussi entre entreprises du secteur de l’eau et organisations non gouvernementales. Des échanges au cours desquels de véritables engagements devront être pris…

La France, par la voix de Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre de l’écologie, compte faire valoir plusieurs priorités lors de ce Forum.

Il s’agit d’abord d’accélérer l’accès à l’eau et à l’assainissement pour tous. Alors que 8 millions de personnes, dont 2 millions d’enfants, meurent encore chaque année en raison de l’insalubrité de l’eau, il est plus que jamais urgent de rendre effectif cet accès par l’investissement dans des infrastructures durables, et par la protection des ressources…

La France entend aussi insister sur la nécessité d’une plus grande coopération transfrontalière, afin de protéger et partager les ressources en eau au sein des Nations et entre les Nations.

Et puis pour assurer des politiques de l’eau plus efficaces, la priorité est d’améliorer le cadre institutionnel de la gouvernance de l’eau pour atteindre les objectifs du millénaire pour le développement dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.

La résolution des Nations Unies de juillet 2010 sera dans tous les esprits et au cœur des débats de ce Forum Mondial de l’Eau de Marseille. L’ONU reconnait effectivement « le droit à une eau potable salubre et propre comme un droit fondamental, essentiel au plein exercice du droit à la vie et de tous les droits de l’homme ».

Cette résolution sera aussi le moteur d’un autre rendez-vous tout aussi important et qui vient en contrepoint au Forum « officiel ».

C’est à Marseille également qu’aura lieu le Forum Alternatif Mondial de l’Eau, le FAME, du14 au 17 mars 2012. Organisé entre autres par ATTAC, et l’ACME, Association pour le Contrat Mondial de l’eau, en partenariat avec des citoyens de tous horizons et de nombreuses associations françaises et internationales, ce Forum parallèle s’appuie sur les mouvements de la société civile qui militent pour la préservation des ressources en eau et leur gestion citoyenne.

Pour les promoteurs du Forum, il s’agit d’intégrer les citoyens et les associations à la réflexion sur l’avenir de l’eau… des citoyens exclus du Forum Mondial officiel, largement dirigé par les multinationales de l’eau qui ont fait de la ressource une marchandise. Le [Conseil Mondial de l’Eau>http://www.worldwatercouncil.org/index.php?id=964], maitre d’œuvre du Forum, est en effet constitué de membres de Veolia ou de Suez, ainsi que d’organisations financières telle que la Banque Mondiale…

Pour les organisateurs du Forum Alternatif, le Forum mondial de l’eau, reste « une grande foire commerciale internationale, mise sur pied pour vendre les solutions des multinationales de l’eau et de leurs actionnaires. »

Les citoyens réunis au Forum Alternatif viendront ainsi témoigner de leurs luttes contre la marchandisation de l’eau, pour la préservation quantitative et qualitative des ressources, pour leur répartition équitable au profit du vivant et leur non accaparement de manière privative. Tous militent pour un réel accès de tous les humains à l’eau potable, contre la surconsommation d’eau, et pour la maîtrise citoyenne de la gestion de l’eau.

Le Forum Mondial de l’Eau et le Forum Alternatif Mondial de l’Eau : c’est au mois de mars 2012, à Marseille. Deux évènements dont nous reparleront sur Frequenceterre.

The following two tabs change content below.
Philippe Boury
Au début des années 80, Philippe Boury s’est lancé, comme tant d’autres, dans l’aventure des radios libres. Il a ainsi participé, de la banlieue lyonnaise à la région parisienne, à la vie de radios militantes, ouvertes sur la société, soucieuses d’être le reflet de la vie locale, culturelle, politique et associative. Militant associatif lui-même, il a toujours souhaité mêlé ses engagements à sa passion de la radio. C’est donc tout naturellement qu’il a choisi de rejoindre l’équipe de Fréquence Terre, dont il partage les intérêts : survie de la planète, sensibilisation à l’écologie, information sur le développement durable.

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Rubriques :
image-10-12-22-23-42-25-ok

Eau potable en Tunisie : l’’autre révolution du pays

image-10-02-12-13-45-25-ok

Se convertir en agriculture bio pour préserver l’eau

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire