2:16 - lundi septembre 26, 2016

L’éco-pastoralisme : si les vaches, moutons, chèvres…… étaient les tondeuses du futur ?

Lu 644 fois Samuel Pécot 0 réaction
image-12-02-24-14-29-34-ok

Écoutez l’interview de Pierre-Alexandre NOURY, le Président de l’Association Entretien Nature et Territoire qui organise les premières rencontres des acteurs de l’éco-pastoralisme le jeudi 15 mars à la Gravelle (53).

Qu’est ce que l’éco-pastoralisme ?

L’éco-pastoralisme est une solution alternative de gestion écologique des milieux par des herbivores issus de races rustiques locales ou non autochtones. Pratiquée par nos ancêtres et plus fréquemment dans les zones naturelles et montagneuses, cette technique a été mise de côté au profit de l’entretien mécanique et chimique. Mais l’éco-pastoralisme fait un retour en force, bénéficiant de la prise de conscience générale de réduction de ses impacts environnementaux et de conservation de la biodiversité.

Le but principal de l’éco-pâturage n’est pas la rentabilité économique mais le maintien ou la restauration du milieu tout en limitant les coûts de gestion. Des animaux adaptés pâturent sur les milieux en question, bien évidemment sous une forme extensive et pendant des périodes propices à la faune et à la flore du site.

Pour cela, selon le milieu choisi et les objectifs envisagés, de multiples espèces rustiques, issus des races locales, anciennes ou non autochtones, sont utilisées. Les avantages de ce mode d’entretien sont nombreux (écologique, attractif, participation active à la conservation et à la promotion des races, etc.).

Pourquoi un tel colloque et quels en sont ses objectifs ?

« Peu connue et encore trop peu mise en place, nous souhaitons que cette pratique se démocratise sur les espaces verts ruraux, urbains et peri-urbains, quels qu’en soit leurs spécificités. Nous souhaitons regrouper un large public de professionnels, aussi bien des acteurs impliqués que des curieux et des intéressés. Pour ces derniers, que ce soit des collectivités, des entreprises, ou des institutions, nous souhaitons qu’ils s’informent sur cette technique alternative (enjeux, méthodes, avantages, coûts, inconvénients,etc.) et qu’ils échangent avec d’autres acteurs ».

« Pour les organismes déjà impliqués, l’idée est qu’ils nous fassent part de leurs témoignages, leurs retours d’expériences. Comment est-ce qu’ils ont développé cette technique sur leurs sites ? Quels intérêts ils y retrouvent aujourd’hui ? Et quelles difficultés ont-ils rencontré ?Pour eux, c’est aussi l’occasion de découvrir des pratiques similaires, desquelles ils pourront s’inspirer et en tirer d’éventuels bénéfices ».

Quelles sont les missions de votre association : ENTRETIEN NATURE et TERRITOIRE ?

L’association Entretien Nature et Territoire, est née du constat que de nombreuses structures publiques ou privées sont freinées dans la mise en place de la pratique de l’éco-pastoralisme, freins liés aux investissements initiaux (matériel et animaux), au manque de compétences (choix des animaux, gestion d’un troupeau, valorisation du cheptel, etc.), à l’absence d’interlocuteurs techniques, aux manques d’informations et de retour sur les bonnes pratiques, etc.

Son ambition est de fédérer les acteurs de l’éco-pastoralisme, développer, partager, valoriser les connaissances, recenser les multiples expériences du renouveau de cette technique sur des espaces verts urbains, périurbains et ruraux.

Cette pratique en développement doit se démocratiser sur les espaces verts ruraux, urbains et péri-urbains, quels qu’en soit leurs spécificités. Le colloque a donc pour objectif de regrouper des acteurs professionnels, publics ou privés, engagés ou souhaitant s’engager dans cette démarche.

Renseignements au 02 43 91 21 25 / 06 11 59 57 24

entretien.nature.territoire@gmail.com

The following two tabs change content below.
Samuel Pécot
Chaque semaine dans la chronique TERRE RURALE - TERRE DURABLE, je donne la parole aux acteurs de terrain de l'environnement, qui font de nos territoires ruraux des territoires durables.

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
image-12-02-03-12-50-48-ok

Les firmes phytosanitaires ne pourront plus se défausser

image-12-03-02-09-57-22-ok

L’explosion de la vente directe en France (série sur les circuits courts : 1/6)

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire