7:39 - dimanche septembre 25, 2016

Quand l’autostop se la joue local

Lu 485 fois Jean-Brice Sénégas 0 réaction
single-thumb.jpg
L'autostop à petite échelle, ou comment se rendre service entre voisins et en toute sécurité... Découvrez comment une habitante d'Ile et Vilaine a su structurer ce mode de transport...

Plus économique que cela, tu meurs ! La navette citoyenne c’est une variante de l’autostop, le moyen de transport le moins coûteux du monde. Mais avec ce système organisé par Amande Gat, une habitante de Bazouges-sous-Hédé, dans l’Ile-et-Vilaine, il n’est plus question de longue distance sac au dos; l’objectif est de faire, en milieu rural, une poignée de kilomètres près de chez soi. Les fameux trajets qu’on fait si souvent pour aller au foot ou à la boulangerie. Membre de l’association Eko-Think, Amande Gat a donc structuré dans son village un réseau de stoppeurs et conducteurs, tous armés d’autocollants et de panneaux pour s’entraider. Ecoutez son interview en cliquant sur Lecture dans le cadre PODCAST ci-dessus.

The following two tabs change content below.
Jean-Brice Sénégas
Responsable du secteur mobilité de Fréquence Terre

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
image-12-05-13-14-20-06-ok

Sans voitures, le Mont St Michel respire

prev-next.jpg

Altertour, l’anti-Tour de France

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire