2:35 - dimanche septembre 25, 2016

Et si on pensait à nos déchets

Lu 468 fois Gilles Soulhac 0 réaction
image-12-11-16-14-47-22-ok

Le tri des déchets permet de lutter efficacement contre le gaspillage des ressources naturelles, de promouvoir les économies d’énergie et d’épargner l’environnement.

Pour pouvoir être recyclés, les déchets ne doivent pas être mélangés avec les ordures ménagères sinon ils se saliraient mutuellement et les matières premières secondaires ne seraient alors plus récupérables.

La récupération des déchets recyclables permet de préserver notre environnement (préservation des ressources naturelles et des matières premières, limitation des gaz à effet de serre) et de maîtriser les coûts d’élimination des déchets (limitation des quantités de déchets à éliminer par l’incinération ou l’enfouissement qui sont des procédés de plus en plus coûteux).

Quelques exemples de matérieux recyclés qui offrent une seconde vie :

* 27 bouteilles d’eau minérales recyclées permettent de fabriquer un pull polaire ;

* le papier est recyclable jusqu’à 6 fois ;

* le verre est recyclable indéfiniment ;

* l’aluminium est recyclable de milliers de fois. Ainsi avec 670 canettes on peut fabriquer un vélo.

Penser à donner au lieu de jeter

De nombreux organismes se développent autour du don et de l’échange notamment grâce à internet, il y en a peut être un près de chez vous…

Les déchets à l’extérieur

N’entretenez pas et ne créez pas de décharges sauvages

Par flemme et par ignorance, des tas d’ordures se créent sur le bord de la chaussée, dans une impasse, ils sont alors fréquement alimentés par d’autres qui aiment profiter de cette solution de facilité, de surcroît populaire, donc acceptable. Pourtant, il existe des déchèteries qui sont mises gratuitement à votre disposition. Ceci afin de garder propre des espaces souvent plus sauvages qui sont alors pollués et d’éviter aux plus jeunes de s’amuser dans nos déchets.

Ne déversez aucun produit dans les cours d’eau.

Les rivières et la mer ne doivent plus des poubelles pour nos produits chimiques. La toxicité de certains produits est telle qu’ils peuvent entraîner la mort de milliers d’animaux à la suite d’un rejet. N’oublions pas que les toxines ainsi déversées dans la nature nous reviennent forcément, et en grande quantité, via notre alimentation… Préférez donc les centres de collectes mis en place en vous renseignant notamment auprès de votre Mairie.

Refuser les prospectus et papillons (flyers)

Ils nous sont tendus un peu partout : dans la rue, les transports publics, les soirées… Ils sont souvent pris pour être jetés deux mètres plus loin, rarement à la poubelle. Refusez ces publicités supplémentaires ou demandez de quoi il en retourne avant de les prendre machinalement. Moins de déchets et peut-être moins de prospectus seront ainsi produits. Ne vous inquiétez pas pour l’emploi ainsi occupé par cette personne et qui pourrait disparaître, il y a bien d’autres postes à créer pour préserver et nettoyer notre environnement…

The following two tabs change content below.
Gilles Soulhac

Gilles Soulhac

Gilles Soulhac est avant tout un passionné de la nature. Journaliste à Genève en Suisse, il est aussi membre des journalistes des nations unies. Sa situation géographique (ONU, OMS, CNUCED...) lui permet la rencontre avec des personnalités du monde de l'écologie, des scientifiques, décideurs et grandes ONG environnementales. Pour sa part, aujourd'hui dans les différents débats environnementaux, l'enjeu reste la transparence.
Gilles Soulhac

Derniers articles parGilles Soulhac (voir tous)


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
image-12-11-09-09-27-25-ok

Stop Pub ! Un vrai geste écocitoyen………

image-12-11-21-15-38-42-ok

Opération Greenpeace « Detox my fashion »

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire