1:19 - dimanche décembre 11, 2016

Solidarit’eau Suisse : solidaire du développement

Lu 736 fois Philippe Boury 0 réaction

Droit humain fondamental, l’accès à l’eau potable n’est pas, on le sait, une réalité partout dans le monde. Un habitant sur 5 ne peut bénéficier du précieux liquide.

La communauté internationale s’est fixée un objectif ambitieux pour 2015 : réduire de moitié le nombre de personnes ne pouvant accéder à cette eau vitale.

Pour réussir ce défi, de nombreuses initiatives se développent un peu partout… Multiplier les projets d’adduction d’eau et soutenir leur réalisation, c’est le but d’une initiative née Suisse, « Solidarit’eau Suisse ». Véritable château d’eau de l’Europe, la Suisse occupe une place privilégiée dans le monde. Ce qui fait dire aux promoteurs du projet, que la Confédération a de ce fait des obligations morales vis-à-vis des pays en voie de développement. Le mot solidarité n’est pas là part hasard…

Outre le fait d’avoir de l’eau en abondance, la Suisse a aussi le savoir faire et les moyens d’offrir à chaque ménage helvétique un service de qualité constante. Un confort que les communes suisses sont invitées à partager avec des régions moins bien loties.

Solidarit’eau permet à ces communes de soutenir des projets d’adduction d’eau dans les pays en développement. Il s’agit en fait d’une plate-forme d’échange, où les communes intéressées peuvent aisément trouver des projets d’adduction d’eau qu’elles sont à même de soutenir.

Deux manières de procéder leur sont proposées : soit choisir un projet d’adduction d’eau à soutenir selon ses souhaits, en tenant compte du pays visé, du nombre de bénéficiaires et des possibilités financières de la commune. Ou bien mettre en place une collaboration suivie avec une commune ou un service des eaux dans un pays en développement, afin de conclure un partenariat.

Des partenariats qui ont déjà permis de mener quelques expériences et d’engranger des premiers succès. Des projets d’adductions d’eau sont ainsi soutenus à Madagascar, et un partenariat fonctionne également avec une commune du Togo…

Tous ces projets sont menés en collaboration avec des ONG helvétique, telle la Croix Rouge suisse, le Comité suisse de l’Unicef ou des association comme Swissaid ou Helvetas…

A travers ces actions, Solidarit’eau entend établir des partenariats durables avec les communes des pays visés. Il s’agit non seulement de mener à bien un projet lié à l’eau, mais aussi d’enrichir les deux partenaires sur le plan humain et culturel. Un travail de longue haleine qui exige un investissement pérenne.

Sans eau, pas de vie… La demande est grande, les projets nombreux et le besoin d’aide et de partenaires important…

Solidarit’eau eau attend donc toutes les bonnes initiatives, et les soutiens… des communes suisses pour l’instant…. Mais pourquoi ne pas imaginer une même initiative en France…

The following two tabs change content below.
Philippe Boury
Au début des années 80, Philippe Boury s’est lancé, comme tant d’autres, dans l’aventure des radios libres. Il a ainsi participé, de la banlieue lyonnaise à la région parisienne, à la vie de radios militantes, ouvertes sur la société, soucieuses d’être le reflet de la vie locale, culturelle, politique et associative. Militant associatif lui-même, il a toujours souhaité mêlé ses engagements à sa passion de la radio. C’est donc tout naturellement qu’il a choisi de rejoindre l’équipe de Fréquence Terre, dont il partage les intérêts : survie de la planète, sensibilisation à l’écologie, information sur le développement durable.

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Rubriques :

Qualité de l’eau en France : agir maintenant pour les générations futures !

Eaux de baignades européennes : vers l’excellence !

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire