7:05 - dimanche décembre 4, 2016

jdle 6 juin : telephone et cancer, choix énergétique en Allemagne, solaire chez renault, emissions de gaz a effet de serre

Lu 510 fois Anne-Laurence Mazenq 0 réaction
image-10-04-11-21-55-36-ok

Le téléphone portable favoriserait le cancer. C’est le Centre International de Recherche sur le Cancer qui s’est prononcé ainsi à l’issue d’une réunion de 8 jours. Les experts ont conclu que l’usage du portable « peut être cancérigène pour l’homme », en favorisant le développement d’un gliome dans le cerveau. En mai 2010 déjà, le CIRC avait rendu publics les résultats d’une enquête épidémiologique, lancée 11 ans plus tôt dans 13 pays*. Elle faisaient état d’un risque accru pour les plus gros utilisateurs de portable. Cette fois, les experts sont plus catégoriques. Ils recommandent désormais une réduction de l’exposition aux ondes radio.

Le désastre nucléaire de Fukushima a convaincu la Chancelière Angela Merkel, que l’atome ne serait pas une solution viable pour son pays. Ainsi l’Allemagne est en passe de s’engager dans un plan ambitieux pour développer les énergies renouvelables. Au programme accélération du démantèlement des 17 réacteurs nucléaires, réduction des consommations de charbon, investissements en faveur des énergies renouvelables, et développement de l’éolien, le solaire, la géothermie, et la biomasse. La part des énergies renouvelables dans le pays a déjà bondi de 5% à 17 % pour bientôt faire du pays le champion des technologies vertes.

Renault va installer des panneaux solaires sur ses usines de Douai, Maubeuge, Flins, Batilly, Sandouville et Cléon. Le plan, qui prévoit un équipement photovoltaïque global de 450 000 m² devra couvrir l’ensemble des besoins électriques des 6 usines. Il devra aussi contribuer à réduire l’empreinte carbone de Renault. Le début est prévu en juin 2011. Fin des installations en février 2012.

Les émissions de CO2 mondiales liées à la production d’énergie font un bond en 2010, atteignant le niveau record de 30,6 milliards de tonnes selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Après une baisse en 2009, liée à la crise financière mondiale, ces émissions sont reparties à la hausse, dépassant le niveau déjà historique de 2008. Près de la moitié de ces émissions proviennent des pays de l’OCDE. Les plus fortes hausses sont observées dans les économies émergentes comme l’Inde ou la Chine. Avec ces chiffres, il parait désormais très difficile de limiter la hausse de la température moyenne du globe à 2°C d’ici 2100.


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
image-10-04-11-21-55-36-ok

JDLE 30 mai 2011 : Incinérateur de Gilly sur Isère, développement de l’éolien off shore, Déchets ultimes dans le Haut Rhin, avion solaire et nucléaire

image-10-04-11-21-55-36-ok

journal de l’environnement : telephone portable, photovoltaique et nucléaire

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire