3:00 - jeudi décembre 8, 2016

jdle du 14 novembre : budget 2012, aéroport Notre Dame des Landes, pollution de l’air et barrages sur le Mekong

Lu 541 fois Anne-Laurence Mazenq 0 réaction
image-10-04-11-21-55-36-ok

Alors que le Premier Ministre vient de dévoiler son plan de rigueur pour 2012, les APNE, déplorent le maintien des subventions à la pollution qui coutent chaque année à l’Etat près de 6 milliards d’euros. Certains secteurs sont privilégiés, comme l’aviation, exonérée de taxe sur la consommation intérieure alors que c’est le mode de transports le plus émetteur de gaz à effet de serre. Ces subventions indirectes à la pollution vont à l’encontre des objectifs du Grenelle de l’Environnement, tout comme les mesures prises à l’encontre du crédit développement durable, et l’augmentation de la TVA sur les travaux de rénovation des logements.

Les opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont fait réaliser une étude par un cabinet néerlandais d’où il ressort que les promoteurs de l’aéroport ont systématiquement embelli le tableau afin de présenter un bilan prospectif favorable. Selon le cabinet, « le coût pour la collectivité pourrait en réalité se chiffrer à 600 millions d’euros ». Le collectif contre ce projet d’aéroport s’est par ailleurs associé à d’autres organisations à travers l’Europe, pour constituer le Forum contre les grands travaux inutiles. Révoltés par les lignes TGV déchirant le paysage, les installations sportives démesurées, les surfaces commerciales dévorant des terres agricoles ou encore l’exploitation de gaz de schiste, ils proposent des alternatives contre le gâchis environnemental et économique.

Le 9 novembre dernier, l’Agence européenne de l’environnement (AEE) a publié son rapport annuel sur la qualité de l’air dans 38 Etats européens. Le document estime que « beaucoup reste à faire. Les niveaux d’exposition dans les villes de l’UE dépassent les niveaux préconisés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour 80 à 90 % de la population urbaine. L’AEE juge globalement qu' »il n’est pas possible de déceler une tendance à l’amélioration sur la période 1997 à 2009 ».

Le Mékong est l’un des derniers grands fleuves épargnés par le développement mais une dizaine de projets de barrages sont à l’étude. Au Laos, c’est Xayaburi, un ouvrage immense qui risque de troubler la vie de milliers de familles. Sur place, les travaux ont déjà commencé. Plusieurs ont été construites et des villageois déclarent avoir reçu l’équivalent de dix euros pour plier bagages. Ce projet, le plus important du pays à pour objectif de vendre de l’électricité à la Thaïlande. Le Cambodge et le Vietnam s’y oppose mais la Chine soutient le projet. Un bras de fer est donc engagé autour des barrages du Mékong.


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
image-10-04-11-21-55-36-ok

jdle 7 novembre : Metam Sodium, Stockage de déchets radioactifs, parc solaire, ethique des banques, et resto certifié bienêtre animal

image-10-04-11-21-55-36-ok

jdle : simulation au CEA, PCB dans le lait, Mesures compensatoires sur l’A65, Tournage de minuscule

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire