1:16 - dimanche décembre 11, 2016

jdle du 24 septembre ; etiquettage des OGM, fin des ZAPA, économiseurs d’eau à Paris, fn du nucléaire au Japon

Lu 469 fois Anne-Laurence Mazenq 0 réaction

Interdits de culture en France depuis 2008, les OGM sont présents dans nos assiettes via l’alimentation des animaux : 80% des 5 millions de tonnes de soja importé chaque année pour nourrir les porcs et volailles sont transgéniques ! Face aux risques sanitaires pointés du doigt par une toute récente étude, un étiquetage spécifique permet de choisir des viandes ou des poissons « nourri sans OGM » ou « issu d’animaux nourris sans OGM » pour le lait, les œufs, et les produits transformés. Une mention « sans OGM dans un rayon de 3 km » est prévue pour les ingrédient issus de l’apiculture.

Bouter les voitures polluantes hors des centres-villes ? Le projet, un temps envisagé, vient d’être enterré par la ministre de l’Ecologie Delphine Batho. Ce dispositif prévoyait de réduire la circulation des véhicules les plus polluants dans les centres des villes de plus de 100 000 habitants. Il aurait dû entrer en application début 2013 mais il ne verra finalement pas le jour car il est jugé « socialement injuste ». En effet, cette mesure risquait de pénaliser les propriétaires de voitures les plus anciennes qui n’avaient pas les moyens d’investir dans une plus récente, moins polluante. Coté alternatives, la ministre propose d’encourager « le covoiturage, l’usage de véhicules non polluants ou encore de limiter la vitesse sur les autoroutes urbaines ».

Le bailleur social Paris Habitat s’associe à la régie municipale Eau de Paris pour poser des kits économiseurs d’eau chez les locataires. L’eau représente près de 25 % des charges et les 15 000 foyers prochainement équipés devraient pouvoir économiser jusqu’à 100 euros par an. Ces kits, constitués de trois bagues qui réduisent le débit d’eau, vont couter 160 000 euros aux deux partenaires.

Le Japon éteindra sa dernière centrale d’ici à 2040. Alors que le nucléaire fournissait 30% de l’électricité avant Fukushima, le Premier ministre japonais semble avoir cédé aux sirènes de l’opinion. Depuis avril dernier, des dizaines de milliers de manifestants se réunissent chaque vendredi devant son domicile pour réclamer l’arrêt du nucléaire. Pour calmer les ardeurs, le gouvernement a organisé des débats publics et appelé les citoyens à choisir entre 3 scénario. Le résultat fut sans appel. 70% des Japonais interrogés ont opté pour le scénario en faveur de l’arret total du nucléaire.


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

JDLE : conférence environnementale, InVS, un milliard d’automobiles, disparition des abeilles et des apiculteurs

jdle 8 octobre : filière bio, apiculture en rhone alpes, jeremy rifkin à Rennes, la Chine convoite l’Arctique

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire