7:53 - samedi décembre 10, 2016

Jdle du 30 avril :moratoire sur la pêche en Antartique, La flore monte en altitude, les ONG contre les gaz de schistes, Chut Wutty assassiné…

Lu 483 fois Anne-Laurence Mazenq 0 réaction
image-10-04-11-21-55-36-ok

Plus de 2 000 scientifiques de 67 pays ont demandé à la communauté internationale de protéger l’océan Arctique, en interdisant la pêche commerciale. Ce territoire encore vierge abritant 15 à 30 % des réserves de pétrole et de gaz pas encore découvertes de la planète, attise les convoitises. Les industriels de la pêche, sont également attirés par les perspectives de ressources en poisson et l’absence de réglementation internationale. Les 2 000 chercheurs appellent donc à un moratoire sur la pêche commerciale dans la région jusqu’à ce que ses impacts sur les écosystèmes, en particulier ceux des phoques, des baleines et des ours polaires, puissent être évalués.

C’est un saut de 2,7 mètres en sept ans qu’a effectué la flore européenne révèle une étude internationale publiée dans la revue Science. Ce travail repose sur l’observation de la flore de 66 sommets et de 17 chaînes de montagnes européennes entre 2001 et 2008. « Il confirme l’hypothèse selon laquelle l’augmentation des températures induit le déplacement de la flore alpine vers des niveaux supérieurs. Ce phénomène a provoqué la substitution de certaines espèces résistantes au froid par d’autres plus sensibles à lui, reflétant la vulnérabilité des écosystèmes au changement climatique.

Une coalition de 40 ONG et associations a interpellé le Parlement Européen à propos du développement à grande ampleur des gaz et huiles de schiste, des sables bitumineux et du recours à la fracturation hydraulique. Cette interpellation fait suite à la publication d’un projet polonais qui appelle au développement massif des gaz et huiles de schiste en Europe. S’opposant à l’ensemble de ces projets, ils appellent les Etats membres de l’Union à suspendre les activités d’exploration ou d’exploitation de gaz et huiles de schiste en cours, à abroger l’ensemble des permis aujourd’hui valides et à bloquer tout nouveau projet.

Il était l’une des voix les plus virulentes contre la destruction de l’environnement au Cambodge : Chut Wutty, directeur de Natural Resource Protection Group, a été tué par balles le 26 avril dernier alors qu’il accompagnait deux journalistes dans des forêts protégées du Sud-Ouest du pays. Des gendarmes l’ont interpellé, le sommant d’arrêter de prendre des photos d’arbres abattus, avant d’ouvrir le feu. Chut Wutty avait déjà eu des confrontations avec la police après avoir dénoncé la collusion entre les autorités et des sociétés exploitant des forêts.


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
image-10-04-11-21-55-36-ok

jdle du 23 avril

image-10-04-11-21-55-36-ok

Jdle du 14 mai : Reconnaissance maladies liées aux pesticides, bromadiolone, fermeture du parc nucléaire nippon, alerte rouge au Pérou, Monsanto

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire