1:10 - dimanche décembre 11, 2016

Le biogaz à la ferme : éléctricité et chauffage par méthanisation

Lu 790 fois Samuel Pécot 0 réaction

4000 exploitations agricoles allemandes produisent aujourd’hui du biogaz avec leur fumier ou lisier. En France, nous en sommes seulement à 35 projets… et pourtant cette énergie renouvelable est fournie chaque jour par les excréments des animaux !

Pour bien comprendre de quoi il s’agit nous avons interrogé Pierre Besancon (35 ans), installé en Gaec avec sa femme et son jeune frère à Saint Berthevin en Mayenne.

La méthanisation est un procédé qui transforme en gaz, par fermentation les matières organiques (fumier de vaches, lisier de porcs…).

Après 5 ans de travail sur le projet, cette « usine à gaz » naturelle entrera en service en fin d’année 2011.

Grâce à ce procédé,les 3 jeunes associés pensent produire sur la ferme :

de l’électricité revendu au réseau(l’équivalent de la consommation de 200 foyers)

de la chaleur pour chauffer à la fois les bâtiments d’élevage de volaille et l’eau de la salle de traite des vaches

g]les résidus de fumier (digestas) continueront d’être épandus dans les champs pour enrichir les terres (moins d’odeur – meilleure assimilation par les plantes…)

Le coût de l’installation est élevé (924 000 euros), soutenu à 40% par des aides publiques.

Les exploitants envisagent d’amortir l’investissement sur 7 ans et , à terme, de faire rouler leurs tracteurs à l’hydrogène.

The following two tabs change content below.
Samuel Pécot
Chaque semaine dans la chronique TERRE RURALE - TERRE DURABLE, je donne la parole aux acteurs de terrain de l'environnement, qui font de nos territoires ruraux des territoires durables.

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

Comment jardiner bio ?

Les saponines : ces plantes qui limiteront la pollution par les rots et pets des vaches

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire