7:10 - dimanche décembre 4, 2016

Passer de l’agriculture Conventionnelle au « Bio »

Lu 546 fois Gilles Soulhac 0 réaction
image-11-06-07-08-18-58-ok

Bernard Ronot était l’un des producteur de céréales les plus rentables en Bourgogne dans les années 70. Un jour, il se rend compte de la destruction de sa terre par la logique industrielle et chimique. Avec l’aide de sa femme, il décide de produire du « Bio ». Il est l’un des précurseur dans ce domaine, mais il nous explique que pendant les premières années de son passage au « bio », les autres agriculteurs lui font une véritable guerre. Sujet intéressant pour le modèle agricole actuel.

The following two tabs change content below.
Gilles Soulhac

Gilles Soulhac

Gilles Soulhac est avant tout un passionné de la nature. Journaliste à Genève en Suisse, il est aussi membre des journalistes des nations unies. Sa situation géographique (ONU, OMS, CNUCED...) lui permet la rencontre avec des personnalités du monde de l'écologie, des scientifiques, décideurs et grandes ONG environnementales. Pour sa part, aujourd'hui dans les différents débats environnementaux, l'enjeu reste la transparence.
Gilles Soulhac

Derniers articles parGilles Soulhac (voir tous)


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
5/5 - 1
You need login to vote.
Rubriques :
image-11-06-04-21-04-17-ok

Les enjeux de l’eau potable pour ce 3ème millénaire

image-11-07-01-08-02-49-ok

Pourquoi si peu de cantines bio en France ?

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire