1:15 - dimanche décembre 11, 2016

Du Big Bang à l’Homo Conscientus Universalis, de François Barruel…

Lu 529 fois Olivier FRIGOUT 0 réaction

Cette semaine, je vous
propose un roman pour occuper vos longues soirées d’hiver, un roman
dont, au fil des pages, il vous apparaîtra que finalement, vous êtes le
héros.
Bien évidemment, il s’agit de sciences et de nature, nature au sens le
plus large car en fait, je devrais dire Cosmos. Avec « *Du Big Bang à
l’Homo Conscientus Universalis* », *François Barruel* nous propose
d’embarquer dans le /Transunivers,/ le train de la connaissance
scientifique, pour un voyage pluridisciplinaire depuis la formation des
Mondes jusqu’à nos jours.
Ce roman est à la fois amusant et instructif, par la somme de
connaissance qu’il délivre. Car ne vous y trompez pas, sous la légèreté
du ton est dispensé un enseignement de bon niveau, qui couvre toutes les
disciplines ayant à voir de près ou de loin, avec le chemin parcouru par
l’humanité, depuis le commencement du temps.
Un voyage fascinant qui nous permet de suivre les différentes étapes qui
se sont succédées, *depuis l’énergie du vide qui enfanta la matière, à
l’Homo Sapiens Sapiens et ses contradictions.*
Un livre qui n’est autre que *le roman scientifique de nous-mêmes,* un
roman accessible à tous, pourvu que les sciences vous intéressent. Car
si la naissance des étoiles et des galaxies, si l’émergence de la vie
et sa diversité vous laissent de marbre, ce livre n’est pas pour vous.
Pour tous les autres, ceux qui cherchent à relier notre environnement à
la cosmogénèse, qui inscrivent la nature dans un dessein supérieur, ce
roman sera une source limpide et claire d’informations et de
compréhension.

Mais revenons à l’auteur. François Barruel, est physicien, et, à la
lecture de son ouvrage, on est porté à croire que les cours qu’il donna
pendant 12 ans à l’université devaient être animés. Au fil des pages,
pédagogie, vulgarisation et humour sont conjugués au présent. Des
schémas à mains levés accompagnent le propos et l’ensemencent d’une
invariable autodérision.
Mais derrière les rires et les blagues se cache un message, délivré à
demi-mot, comme si François Barruel craignait de voir s’effondrer
l’enthousiasme dont il fait preuve.

L’humanité, fille des étoiles, et dont chaque atome a été forgé dans le
brasier nucléaire des supernovae, est l’héritière de ce roman, de ce
parcours, de cette cosmogénèse. Saura-t-elle franchir le dernier échelon
qui la sépare de l’Homo Conscientus Universalis ? François Barruel
n’est sûr que d’une chose : l’étape est déjà franchie, à nous de nous
en persuader, et de poursuivre le voyage au travers les Âges vers notre
destinée.

*« Du Big Bang à l’Homo Conscientus Universalis », le roman
scientifique de nous-mêmes, de François Barruel, préfacé par Albert
Jacquard, aux éditions Ellébore « Sang de la Terre », est disponible
dans toutes les bonnes librairies.*

Collection : La Pensée écologique – 224 pages – 19,90
euros.


Mots cléfs
N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.

L’intelligence des animaux, de François Sigaut aux éditions IBIS PRESS

Retour sur Toxic Planet…

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire