5:47 - lundi décembre 5, 2016

Paris-Dakar sans pétrole

Lu 1070 fois Alexandre Sattler 0 réaction
Sur les routes en vélo solaire, l'alternative au pétrole
Sur les routes en vélo solaire, l'alternative au pétrole

Couvrir la distance de 6000 km séparant Bruxelles-Paris à Dakar au Sénégal, en vélo solaire, sans consommer une goutte de pétrole. Tel était le projet de Xavier Van der Stappen un  ethnographe belge de 47 ans, fondateur de l’association Cultures & Communications
Une démarche éco-citoyenne destinée à promouvoir une révolution culturelle, un changement de nos habitudes de consommation pour la réduction de notre impact sur l’environnement, le climat et notre cadre de vie.

Rencontré et interviewé lors d’un salon à St Etienne, Xavier nous explique sa démarche et le slogan de son voyage : « Penser globalement, agir localement ! » sans débauche de moyens mais pour une grande visibilité.

 

Xavier à traversé l'Afrique sur son vélo solaire

le vélo solaire de Xavier

 

Xavier Van der Stappen est là pour promouvoir d’autres formes de mobilité. Un message aux décideurs des pays du Sud sur l’importance de l’adoption des énergies renouvelables pour atteindre l’autonomie énergétique.

Pour mieux comprendre sa démarche et avoir plus d’info, il suffit de vous rendre sur le site www.parisdakarnooil.org

The following two tabs change content below.
Alexandre Sattler
Voyageur, auteur de documentaires sonores et photographe, le micro est pour moi un moyen de faire découvrir au plus quand nombre des initiatives, des alternatives et des projets ayant une éthique et du sens. La solidarité, l’environnement et les projets de sociétés sont mes sujets de prédilections.
Alexandre Sattler

Derniers articles parAlexandre Sattler (voir tous)


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Le sol est vivant, avec son odeur, sa couleur et sa composition.

La vie dans le sol par l’association Vignes Vivantes

Bernard à appris à régénérer les sols sur les modèles de la permaculture et de l'agroécologie.

Bernard, un ami de Kokopelli à Auroville

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire