3:04 - jeudi décembre 8, 2016

La justice russe libère sous caution des militants de Greenpeace dont le Français Francesco Pisanu

Lu 489 fois Robot Automatique 0 réaction
@ greenpeace

 

 

 

 

La justice russe libère sous caution des militants de Greenpeace dont le Français Francesco Pisanu

 

Paris, le 19 novembre –Aujourd’hui, la justice russe a décidé d’une libération sous caution pour le militant français de Greenpeace Francesco Pisanu. Cette décision ne signifie pas que les chefs d’inculpation sont abandonnés ni que Francesco échappera à un procès.

 

« Nous accueillons avec satisfaction mais aussi avec une grande prudence l’annonce de la libération sous caution de Francesco et de celle des autres militants, déclare Jean-François Julliard, directeur de Greenpeace France. Nous ne disposons pas encore d’informations sur les conditions de cette libération. Nous savons déjà qu’au moins un des « 30 de l’Arctique », Colin Russell, reste en détention préventive jusqu’au 24 février 2014. C’est intolérable. Cette histoire ne connaîtra une fin heureuse que lorsque l’ensemble des charges auront été levées et que tous les militants seront libres. »

 

La sœur de Francesco réagit

 

Suite à cette décision, Hélène Pisanu, la sœur de Francesco, réagit : «je suis soulagée d’apprendre que mon frère va sortir de prison. Il va ainsi échapper à des conditions de détention très difficiles. Mais les lourdes accusations qui pèsent sur lui n’ont toujours pas été levées. Mon frère n’est ni un pirate ni un hooligan et les autres militants de Greenpeace ne le sont pas davantage. Leur place est d’être auprès de leurs proches, libres de toute accusation absurde. »

 

Lors de son audition par la justice cet après-midi, Francesco a notamment déclaré : « je suis une personne honnête, pacifiste et non violente. Si ce n’était pas le cas je n’aurais jamais été sélectionné pour travailler à Greenpeace. »

 

Les audiences pour la prolongation de la détention préventive des 30 de l’Arctique ont commencé hier à Saint-Pétersbourg. A l’heure actuelle, 12 personnes ont pu obtenir une libération sous caution. Il s’agit du photographe indépendant russe et de 11 militants de Greenpeace (deux russes, deux argentins, une brésilienne, une finlandaise, un néo-zélandais, un polonais, un français, un italien, un canadien). Pour le moment, seule la détention préventive de l’Australien Colin Russell a été prolongée jusqu’au 24 février 2014. L’ensemble des militants doit être auditionné cette semaine.

 

Les chefs d’inculpation de piraterie (15 ans de prison) et de hooliganisme (7 ans de prison) pèsent toujours sur les 30 de l’Arctique.

 

Toujours sur le terrain juridique mais au niveau international, nous connaîtrons ce vendredi 22 novembre à 15h les résultats de la procédure intentée par les Pays-Bas devant le Tribunal international du droit de la mer, visant à obtenir la libération immédiate des 30 et du bateau l’Arctic Sunrise.

 

 

Contact

Cédric Gervet, Communication, 06 13 07 04 29

 

 

 

The following two tabs change content below.
AVERTISSEMENT : Les communiqués de presse publiés dans cette rubrique ne sont pas rédigés par la rédaction de Fréquence Terre qui se dégage de toute responsabilité des propos qui sont tenus et rédigés par les tiers qui publient dans cette rubrique. Les informations contenues dans cette rubrique ne sont pas vérifiées par nos soins, vous pouvez toutefois nous signaler un contenu qui vous semblerait inapproprié en laissant un commentaire ou en nous contactant directement via notre formulaire de contact (accessible en bas de page).

Mots cléfs
N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Rubriques :
prev-next.jpg

Plutôt que l’immobilisme en bloquant Paris, osons le changement dans l’agriculture vers plus d’agro écologie CP FNAB

capture_affiche_mois_jpeg-f07fe

Les autres économies peuvent-elles changer la donne ?

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire