4:45 - samedi décembre 3, 2016

FILIERE FRANCAISE DU BIOETHANOL : Révision de la Directive Energies renouvelables

Lu 601 fois Robot Automatique 0 réaction
image0013

http://www.nuffieldbioethics.org/sites/default/files/Biofuel%20in%20tank%20feature%20box%202.jpg

Révision de la Directive Energies renouvelables

Le Conseil de l’énergie, divisé, reporte la décision sur la part des biocarburants dans le mix énergétique des transports

 

Le Conseil européen des ministres de l’énergie, réuni le 12 décembre, n’est pas parvenu à un accord politique sur la proposition de la présidence lithuanienne de révision des directives énergies renouvelables et qualité des carburants. Cet échec renvoie, de fait, à fin 2014 au plus tôt, avec la nouvelle législature européenne, les décisions éventuelles sur les biocarburants de 1ère génération. Cela donne ainsi aux institutions de l’Union Européenne le temps de prendre en compte la réalité de leurs bénéfices et de leurs atouts. En effet, les études  récentes confirment la performance des biocarburants en matière d’environnement et d’alimentation et invalident les études précédentes en matière de CASI1 sur lesquelles s’était appuyée la Commission pour établir sa proposition initiale et réductrice d’octobre 2012, aujourd’hui largement contestée.

 

La filière du bioéthanol note également qu’une très large majorité des Etats-membres (20 sur 28) est favorable à ce que les biocarburants de 1ère génération puissent contribuer à hauteur de 7% au moins à l’objectif de 10% d’énergies renouvelables dans les transports en 2020 – reconnaissant ainsi leur rôle essentiel – au lieu de 5% pour la  Commission et de 6 % pour le Parlement Européen. Ce dernier avait également voté un objectif de 7,5% d’énergie renouvelable dans l’essence. 

 

La filière du bioéthanol appelle les institutions européennes à mieux prendre en compte les résultats des nouvelles études qui remettent considérablement en cause l’évaluation des changements indirects d’affectation des sols et à s’engager véritablement, y compris au-delà de 2020, dans le développement des biocarburants réellement disponibles, pour protéger les emplois et la croissance. 

 

En France, concrètement, l’objectif d’incorporation de 7% pour les biocarburants de 1ère génération est confirmé. Pour la filière du bioéthanol, l’atteinte de cet objectif signifie qu’il est plus que jamais nécessaire de généraliser la distribution de l’essence SP95-E10 dans toutes les stations-service et de continuer à augmenter fortement le nombre de stations proposant le Superéthanol-E85. 

 

 

Filière du bioéthanol :

AGPM : Association générale des producteurs de maïs

AGPB : Association générale des producteurs de blé et autres céréales

CGB : Confédération générale des planteurs de betteraves

SNPAA : Syndicat national des producteurs d‘alcool agricole

The following two tabs change content below.
AVERTISSEMENT : Les communiqués de presse publiés dans cette rubrique ne sont pas rédigés par la rédaction de Fréquence Terre qui se dégage de toute responsabilité des propos qui sont tenus et rédigés par les tiers qui publient dans cette rubrique. Les informations contenues dans cette rubrique ne sont pas vérifiées par nos soins, vous pouvez toutefois nous signaler un contenu qui vous semblerait inapproprié en laissant un commentaire ou en nous contactant directement via notre formulaire de contact (accessible en bas de page).

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Rubriques :
image0016

Début d’une consultation sur l’évolution du dispositif de soutien aux énergies renouvelables

image0017

Victoire a posteriori pour l’interdiction du chalutage profond

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire