12:32 - samedi décembre 3, 2016

Journal de l’environnement: quels enjeux pour 2014?

Lu 831 fois Grégory Lesca 1 réaction
Journal de l'environnement
L'actualité de l'environnement à travers la presse papier et web

A l’heure des voeux et des bonnes résolutions, on peut se permettre de rêver un peu et d’imaginer que 2014 sera l’année de l’environnement, de l’entente entre les Etats pour parvenir à réduire les émissions de gaz à effet de serre de manière significative et que la pollution qui perturbe de plus en plus de mégapoles s’estompera progressivement… on peut rêver.
Non 2014 ne sera rien de tout ça. On peut quand même s’attendre à quelques avancées… et aussi quelques déceptions.
Le Huffington post a choisi 7 événements liés à l’environnement qui vont marquer cette année. De l' »année européenne de lutte contre le gaspillage
alimentaire et de l’agriculture familiale » à la réduction de la vitesse sur le périphérique parisien en passant par la mise en place de la transition énergétique de nouveau promise par François Hollande lors de ses voeux le 31 décembre.
Plus hypothétique, le site évoque la fin possible du diesel à Paris. Les deux principales candidates à la mairie se sont toutes deux engagées contre ce combustible mais il faudra attendre le mois de mars pour voir ce que l’une ou l’autre fera une fois élue. En attendant on peut lire dans Le Parisien que le syndicat des transports d’Ile de France a décidé de retirer « tous les bus fonctionnant au diesel » d’ici 2025 et de ne « désormais commander que des bus « propres » (hybrides, au gaz naturel, électriques) ». A noter que si vous privilégiez le vélo pour vos déplacements en ville, c’est une bonne chose pour l’environnement, moins pour vos poumons et votre coeur. C’est ce que révèle une étude menée par une chercheuse du Trinity college de Dublin rapportée par le magazine La Parisienne. Une précédente étude avait déjà démontré que « les citadins qui se rendaient au travail à vélo présentaient 2,3 fois plus de carbone noir dans les poumons que les piétons. »

Au rang des déceptions, figure en bonne place l’aéroport Notre-Dame des Landes et le début des travaux annoncé par le gouvernement pour le mois de janvier. Voilà du moins la position officielle du gouvernement car les ministres écologistes se sont empressés de se démarquer. Pascal Canfin d’abord sur Europe 1 puis Cécile Duflot sur RTL. Le ministre du développement a résumé ainsi la position des écolos: « construire un nouvel aéroport alors que, par ailleurs, nous allons accueillir le grand sommet sur le climat en 2015 à Paris, et que nous devrons y trouver un accord, c’est un peu contradictoire. » La ministre du logement enfonce le clou et dégaine l’argument massue en cette période de crise: « Pour une bonne efficacité de l’argent public nous avons les moyens d’améliorer les infrastructures existantes et de ne pas en créer de nouvelles« . Là aussi l’échéance des élections municipales devrait peser sur le débat dans les semaines à venir.

Autre débat qu’il faudra nécessairement mener à l’avenir: celui sur le véritable coût du nucléaire. Le Canard enchainé pointe ainsi l’explosion des coûts liés à l’enfouissement des déchets sur le site de Bure: 14,5 milliards d’euros évalués en 2005, 36 milliards en 2009. Et le journal de préciser: « le chantier devant durer plus d’un siècle, la facture pourrait encore doubler ou tripler… » En préambule, le Canard rappelle qu’un rapport du Sénat a évalué le prix de revient du mégawattheure à 75 euros en tenant compte des travaux de modernisation du parc. On est loin du prix officiel toujours avancé par l’opérateur : un prix inférieur à 10 euros.

The following two tabs change content below.
Grégory Lesca
Journaliste amateur d'actualité d'environnement et de voyages, j'ai mis ces trois passions au service de Fréquence Terre.

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
© CCFD-Terre Solidaire

Accaparement massif de terres

paysage-mer-rocher-gris-bleu-320x200

Bilan 2013: mi figue mi raisin ! 2014: Action !

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire