7:36 - mardi septembre 27, 2016

Journal de l’environnement: des ondes, oui mais avec modération

Lu 1227 fois Grégory Lesca 0 réaction
Journal de l'environnement
L'actualité de l'environnement à travers la presse papier et web

Dans l’actualité de l’environnement cette semaine, les ondes électromagnétiques font leur grand retour. Un an après un premier essai avorté, les députés écologistes ont réussi à faire adopter un texte pour limiter ces ondes. « La « modération » est le maître mot de la loi« , explique Le Monde. Une modération fruit d’un compromis. Autrement dit, elle « ne conduira pas à abaisser les seuils réglementaires d’exposition de la population« .
C’était pourtant l’un des objectifs. « La première mouture du texte, rappelle le site Actu-environnement, prévoyait un seuil d’exposition basé sur le principe « ALARA – As Low As Reasonably Achievable », c’est-à-dire aussi bas que raisonnablement possible. Il proposait d’abaisser le seuil d’exposition à 0,6
volt par mètre (V/m). » (il est compris aujourd’hui entre 41 et 61 V/m). Mais Le Monde souligne qu' »environ 90 % des niveaux d’exposition sont inférieurs à 0,7 V/m » selon une étude du Comité opérationnel sur les ondes de téléphonie mobile. Et abaisser ce seuil reviendrait à augmenter le nombre d’antennes relais.
Alors qu’entend-on par modération? Eh bien cela signifie: pas de wi-fi au contact des tout-petits, dans les crèches notamment ou encore faire la promotion de l’oreillette pour les téléphones mobile… peut-on lire sur le site du Nouvel Obs.
Oui les téléphones portables sont bien « les principales sources d’exposition« , précise Le Monde qui se base sur les données de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Mais les lignes électriques, les transformateurs, et les appareils électriques sont eux aussi générateurs d’ondes.
Et les organisations sanitaires s’alarment de leur multiplication à l’avenir tout comme l’arrivée de la 4G. Car si on ne connaît pas précisément les effets de ces ondes, « en 2011, l’Organisation mondiale de la santé a pourtant classé les radiofréquences comme « cancérogènes possibles »« , rappelle Actu-
environnement.
Cette loi est donc un bon début pour sensibiliser les utilisateurs. Mais nous avons aussi notre rôle à jouer. Pour limiter notre exposition aux ondes, le site de BFM TV suggère de ne pas appeler en voiture ou en train, le téléphone envoie à ce moment des ondes à plein régime en quête d’une antenne. Evitez
aussi de dormir près de votre téléphone portable et investissez dans un kit oreillette, les risques sont divisés par 10.

Dans l’actualité également, les vins bio arrivent en France. Oui, oui, c’est bien tout le vin qui est bio et plus seulement le raisin. « Depuis la récolte 2012,
un règlement européen permet la certification bio de tout le processus de production, de la vigne, à la bouteille« , peut-on lire sur le site de France info, à
l’occasion du salon des Millésimes bio à Montpellier cette semaine. Mais comment faire la différence entre vin bio, vin biodynamique et vin naturel? Le
site de La Dépêche fournit un petit manuel explicatif. On retiendra que si le bio se doit de respecter les cycles de la nature. La biodynamie se veut encore
plus stricte et allie méthode naturelle et renforcement des défenses immunitaires de la vigne. Quand au vin naturel, son principe se résume à pas d’additif. Point commun de tous ces vins: la limitation ou l’interdiction des sulfites. Une bonne nouvelle pour tous ceux qui ont mal aux cheveux quand ils
boivent trop.
Mais pour les vins comme pour les ondes, le maître mot reste la modération.

The following two tabs change content below.
Grégory Lesca
Journaliste amateur d'actualité d'environnement et de voyages, j'ai mis ces trois passions au service de Fréquence Terre.

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
http://www.lelotenaction.org/

Solidarité au Larzac

© Collectif pour une transition citoyenne

Samedi 1er février : Des ateliers citoyens pour réinventer l’avenir

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire