5:54 - lundi septembre 26, 2016

Voyager autour du monde en famille c’est possible

Lu 596 fois Grégory Lesca 0 réaction
La famille Chazelle est partie pendant 6 mois sac au dos en Amérique du sud, en Australie et en Asie / DR
La famille Chazelle est partie pendant 6 mois sac au dos en Amérique du sud, en Australie et en Asie / DR

Partir autour du monde avec sa famille… C’est sans doute le rêve de nombreux voyageurs… un rêve souvent difficile à réaliser tant le défi paraît immense.
Ceux qui ont franchi le pas le reconnaissent : le plus dur c’est de prendre la décision

« Il y a toujours des bonnes raisons professionnelle, familiale, personnelle, financière qui font que c’est pas le bon moment. Le plus dur c’est de décider. »

François Chazelle dirige une librairie de voyage à Lyon.
Il y a 5 ans, François et sa femme décident de faire découvrir le monde à leurs enfants de 9 et 10 ans.
Ils décident de partir 6 mois sac au dos en Amérique du sud, en Australie et en Asie.

C’est aussi sac au dos qu’Anne Dagicour est partie autour du monde pendant un an avec son mari et ses deux enfants.
Et un tel voyage, ça se prépare… entre 6 mois et un an à l’avance.
Sélectionner les pays, acheter les billets, quitter son travail et son logement… Tout cela a un coût.

« Ça coûte cher. ça coûte environ 50.000 euros. Il faut faire des économies en amont. Nous avons loué la maison, on a vendu une voiture. »

Il faut aussi associer les enfants qui bien souvent ne partagent pas le rêve de leurs parents. Alice Dagicour avait 10 ans au moment du tour du monde. Elle en a 13 aujourd’hui.

« Je voulais pas quitter ma famille, mes amis, ma maison. Pendant un an je trouvais ça un peu trop long. »

Heureusement tout s’est bien passé. Et Alice a désormais le virus du voyage.
Anne sa mère, reconnait que voyager avec des enfants oblige à certaines concessions.

« On peut pas les bouger tous les jours. C’est quasiment impossible parce que au bout d’une semaine ils nous diraient stop.
On est arrivé souvent à 4 dans la même chambre dans les auberges de jeunesse ou dans des hôtels bas de gamme et au fur et à mesure on a élevé nos critères. »

Il y a aussi la question de l’école.
Les parents sont obligés de s’improviser professeurs pendant le voyage. Pas facile d’autant que les distractions sont multiples, alors il faut optimiser le temps, François Chazelle

« On a fait beaucoup l’école dans des bus, des bateaux parce que dans tout un tas de pays c’est long il faut plusieurs heures pour faire quelques km. »

Mais une chose est certaine, les enfants favorisent les rencontres.

« Les adultes vont plus facilement vers les enfants étrangers que vers les adultes et puis les enfants vont aussi les uns vers les autres. »

Une fois le voyage terminé, le retour n’est pas toujours facile.
Pour prolonger le voyage Anne Dagicour et sa famille ont raconté leur périple dans un livre « Un an pour découvrir le monde« .
François Chazelle aussi a ressenti ce besoin. Il a écrit un guide intitulé Voyager autour du monde en famille, c’est possible: un message adressé à tous ceux qui hésitent encore.

The following two tabs change content below.
Grégory Lesca
Journaliste amateur d'actualité d'environnement et de voyages, j'ai mis ces trois passions au service de Fréquence Terre.

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Rubriques :
e.colicci.free.fr

Des vertus thérapeutiques pendant la cueillette d’olive

paysage-mer-rocher-gris-bleu-320x200

Climat plus chaud , biomasse sous-marine en moins…

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire