7:20 - mercredi décembre 7, 2016

La mobilité durable aux élections municipales 2 (Paris)

Lu 993 fois Jean-Brice Sénégas 1 réaction
Nathalie Kosciusko-Morizet, fervente utilisatrice de Vélib’, prise en photo par Paris-Match.
Nathalie Kosciusko-Morizet, fervente utilisatrice de Vélib’, prise en photo par Paris-Match.

Elections municipales toujours, comme la semaine dernière, voici un zoom sur les propositions de certains candidats en faveur de la mobilité durable; A Paris, la charte du club des voitures écologiques a été signée par la socialiste Anne Hidalgo mais aussi par Nathalie Kosciusko-Morizet, tête de liste pour l’UMP-UDI-Modem. C’est un peu surprenant comme prise de position, car la droite fut traditionnellement favorable à la voiture dans Paris pendant les années Chirac, elle change donc son fusil d’épaule. Aujourd’hui, on peut même parler d’une révolution culturelle. Le porte-parole de campagne de NKM, Yann Werling, ex-vert passé au Modem, défend un point de vue intermédiaire : certes, la droite à Paris n’est pas anti-voiture comme la gauche, mais elle donne la priorité aux voitures les plus écologique ; elle soutient notamment les ZAPA, les zones d’actions prioritaires pour l’air. Yann Werhling.

Yann Wehrling représente Nathalie Koscisko Morizet à Paris pour l’UMP-UDI-Modem contre Anne Hidalgo (PS-PCF-PRG), Wallerand de Saint-Just (FN) : 8%, Danielle Simonnet (FDG), Christophe Najdovski (EELV), Charles Beigbeder (DVD).

The following two tabs change content below.
Jean-Brice Sénégas
Responsable du secteur mobilité de Fréquence Terre

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
gaspillage alimentaire en europegaspillage alimentaire en europe

Infographie : Le gaspillage alimentaire, une priorité européenne

Humeur verte1

Vive le sucre !

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire