9:21 - lundi septembre 26, 2016

Une saveur naturelle à découvrir, le Comté

Lu 819 fois Jean-Louis Bresson 1 réaction
Saveurs naturelles à découvrir.
Saveurs naturelles à découvrir.

Jean Louis  » à bicylette », à la découverte d’une saveur naturelle à découvrir, le ComComtété.

« Le meilleur est souvent le plus simple », affirme la page d’accueil du site des fromageries Marcel Petite http://www.comte-petite.com/?lang=fr
« A contre-courant des idées et pratiques de l’époque, Marcel Petite imagina, dès les années 60, l’Affinage Lent au Fort St Antoine et s’engagea dans la voie de l’Agriculture Biologique. Nourrie des idées novatrices de son fondateur, la Maison Petite conserve et cultive cette ouverture d’esprit qui inspire le style de son Comté. L’objectif étant toujours d’offrir un produit simplement authentique. Le Bio….. Une idée qui faisait sourire… Dans les années 70, Marcel Petite s’intéresse à l’Agriculture Biologique. C’était pour lui un moyen de maintenir des petites fruitières en conservant des savoir-faire respectueux de la Nature ; une idée qui faisait sourire à l’époque ! La Crémerie Marcel Petite est située en plein cœur de la ville de Pontarlier. Ouverture du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h au 1, rue Saint Anne (Centre ville – place Cretin) – 25300 PONTARLIER Tél 03 81 39 09 50
Ce sont ces fromages Marcel Petite que nous avons pu apprécier chez notre ami fromager « Fromagerie Chez Moi » à Fouras, en Charente Maritime.
Lorsqu’on interroge Christian Donnet sur sa pratique professionnelle, voici ce qu’il nous confie :
« Je n’ai pas ouvert ma boutique au hasard! 20 ans d’expérience dans les produits laitiers justifient bien l’ouverture d’une boutique de produits laitiers. Pour chaque gamme de fromages, je recherche les meilleures variétés et vais à la rencontre des producteurs qui garantissent des produits du terroir. L’esprit de la crèmerie : être affineur est une affaire de spécialiste, j’amène chaque fromage à maturation pour exprimer pleinement tous ses arômes. Véritable savoir-faire, l’affinage en cave nécessite une surveillance constante car c’est la dernière étape de processus de fabrication du fromage. C’est ainsi que je défends la tradition et transmets ma passion. »
« A bicyclette » nous avons pu déguster le conté Marcel Petite…… et on est très heureux de l’installation de Christian Donnet, parfait intermédiaire direct entre les meilleurs producteurs et notre fromagerie locale.

du producteur bio au magasin de quartier

du producteur bio au magasin de quartier

En savoir plus : http://www.fromageriechezmoi.com/home/photogallerycbm_356211/12/

The following two tabs change content below.
Jean-Louis Bresson

Jean-Louis Bresson

"Guillaume vivait sur ses terres, il y a bien longtemps de cela dans la région de Montpellier, dit-on....! " Un livre est à paraître qui sera signé Guillaume BRESNET et qui fera narration d'une belle rencontre contemporaine, entre deux êtres que tout séparait jusque là : entre un homme d'aujourd'hui ( car nous sommes en 2015 au début de l'histoire ) et son lointain ancêtre GUILLAUME qui vécut lui, au XVIème siècle .... oui, au XVIème siècle, c'est ce qui se dit, ici ou là! Est-ce une rumeur ? Où est la vérité ? Souvent on dira qu'on ne le sait pas ou qu'on ne veut pas le savoir. Il est vrai qu' Au nom de la TERRE, on dit parfois n'importe quoi..... n'est-ce pas ? Et vous, qu'en pensez-vous ? Cordialement, Jean Louis Bresson/ ici17@free.fr / http://frequenceterre.com //
Jean-Louis Bresson

Derniers articles parJean-Louis Bresson (voir tous)


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
rp_2014-CouvDCBD.jpg

L’économie sociale et solidaire, l’économie qui vient !

albariza.fr

combien d’olive dans un olivier

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Une Réponse à “Une saveur naturelle à découvrir, le Comté”
  1. Aurélie
    # 14 avril 2014 à 17:23

    Merci pour l’article ! Petit bémol : le comté de s’écrit avec « m » et non avec « n » 🙂

Laisser un commentaire