7:11 - samedi octobre 1, 2016

Du kérosène produit à partir d’eau de mer

Lu 837 fois Jean-Brice Sénégas 0 réaction
Les navires de guerre américains pourront bientôt produire leur propre carburant
Les navires de guerre américains pourront bientôt produire leur propre carburant

Arrivée tout droit des Etats-Unis, la dernière trouvaille scientifique en matière de transports est un kérosène produit à partir d’eau de mer.
Des chercheurs de la Marine américaine ont annoncé avoir réussi à fabriquer en laboratoire un carburant de synthèse capable de faire voler un avion modèle réduit.
Le principe technologique développé par le NRL, le laboratoire de recherche navale, est que le pétrole étant hydrocarbure, il est composé comme son nom l’indique de carbone et d’hydrogène.
Or ces éléments sont présents en grande quantité dans l’eau de mer. Lors de la première étape de l’électrolyse, les gaz de CO2 et d’hydrogène sont donc capturés, avant d’être dans un deuxième temps liquéfiés pour être transformés en hydrocarbure : voici donc du kérosène de synthèse, dont l’apparence et l’odeur sont les mêmes que celles du kérosène conventionnel selon les chercheurs américains. Mais surtout, ces chercheurs ont déclaré à l’AFP que ce carburant est directement utilisable dans les moteurs d’avion et de navires existant sans la moindre modification.

La Marine américaine a consommé deux millions de tonnes de carburant en 2011

La Marine américaine a consommé deux millions de tonnes de carburant en 2011

L’objectif des militaires américains est de se soustraire à la dépendance au pétrole. Le site challenges.fr rappelle que la Marine a consommé près de deux millions de tonnes de carburant en 2011. L’US Navy se satisfait pleinement de cette découverte. Car la transformation de l’eau de mer en kérosène pourrait coûter, une fois le procédé rendu efficient, environ un euro le litre, ce qui devient tout à fait intéressant pour ce gros consommateur de pétrole qu’est l’armée américaine. Et puis sur le plan stratégique, le fait de pouvoir fabriquer ce carburant permet de raccourcir la chaîne logistique, car les pétroliers de ravitaillements sont les cibles privilégiées par les ennemis.

Selon la communauté scientifique, ce que viennent de réaliser les chercheurs de l’US Navy après neuf années de travail est révolutionnaire. Interrogé par le journal La Croix, l’ingénieur à la direction scientifique de l’Institut français du pétrole et des énergies renouvelables Laurent Forti explique que l’avance prise par les américains est énorme ; dans ce secteur de recherche, les Français et Allemands n’arrivent à pratiquer que les petites étapes de ce procédé, mais pas tout son ensemble.

Néanmoins, il faudra attendre une dizaine d’années avant que ce procédé devienne réellement utilisable et que les navires américains puissent produire leur propre carburant.
Et si la découverte scientifique faite par les Américains est exceptionnelle, Laurent Forti, toujours dans le journal La Croix, prévient de son point faible : l’électrolyse, qui est la base de cette technologie est énergivore. Ce qui fait en clair de cette synthèse de kérosène un procédé ce qui en fait une limite très importante sur le plan environnemental. Sans même parler du fait que ce procédé utilise de l’eau comme matière première, or vu l’était des ressources hydriques de la planète, je ne crois pas que ce procédé ait une véritable utilité écologique.

The following two tabs change content below.
Jean-Brice Sénégas
Responsable du secteur mobilité de Fréquence Terre

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
image0033

Prix Photo du Muséum – « J – 1 mois » pour déposer vos photos

image0011

Lancement du concours « Capitale française de la biodiversité 2014 » – 16.04.2014

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire