3:46 - vendredi septembre 30, 2016

Citégreen : l’écocitoyenneté récompensée

Lu 936 fois Philippe Boury 0 réaction
image-12-02-16-23-03-52-ok

Et si nos actions quotidiennes en faveur de la planète nous faisaient gagner des bons d’achat ?

C’est le postulat lancé par Citégreen, une petite startup, qui souhaite contribuer à la préservation de l’environnement en récompensant les actions les plus vertueuses de chacun d’entre nous.

Tout citoyen est un consommateur responsable et un acteur du développement durable.

D’où l’idée d’inciter chaque français à agir pour l’environnement en rémunérant les bonnes actions. Le contrat est simple : « Vous agissez, vous êtes récompensés ».

Il suffit dans un premier temps de s’inscrire sur le site de Citégreen, gratuitement, et d’activer les gestes pour la planète que l’on souhaite réaliser.

A chaque action menée, un compte sera crédité des points correspondants. Des points transformables chez de nombreux partenaires du programme.

Recyclage, transport, énergie… Les possibilités d’engranger des points sont nombreuses.

Par exemple, chaque semaine, vos efforts en faveur du tri sélectif seront récompensés.

Trier à la maison ou porter ses déchets dangereux en déchetterie vous permettra de créditer votre compte. Si vous habitez une des communes partenaires de Citégreeen, votre poubelle sera équipée d’une puce électronique, reconnue et lue par le camion de ramassage des déchets qui, à l’aide d’un système adapté, évaluera le poids ou le volume des déchets.

Donner, échanger un objet dont on a plus l’usage est aussi valorisé. C’est le réemploi, ou comment éviter la fabrication de nouveaux objets et la production de déchets supplémentaires pour préserver les ressources de la planète. Troc, don, matériel d’occasion, ou location entre particuliers : des gestes qui peuvent permettre d’éviter de jeter près de 13kg de déchets par an et par personne.

Le programme Citégreen promeut également le transport responsable. Le covoiturage, qui a de plus en plus la cote en France, et permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, vous fera gagner des points, comme l’utilisation des vélos en libre service, type Vélib.

Et si vous avez choisit de consommer de l’électricité renouvelable, le fournisseur partenaire créditera votre compte de consommateur citoyen….

Tous vos points accumuler vous donnent ensuite droit à des bons d’achats auprès de plusieurs enseignes… Un supermarché coopératif, un magasin de vêtements équitables et bio, une boutique de cosmétiques bio ou encore un voyagiste proposant des séjours verts, écolos et insolites…

Toutes les actions proposées ne sont pas encore totalement activées et ne sont pas disponible dans un grand nombre de communes. Le nombre de magasins partenaires reste également encore assez faible. Citégreen en est à ses balbutiements, mais entend bien développer son offre largement.

La démarche est originale mais peut surprendre et interroger… Elle repose sur la carotte… « je suis récompensé pour ma bonne action »…. plutôt que sur le bâton « on me sanctionne pour mes négligence »… Mais elle peut être incitative et créer de l’émulation pour que le volet « cadeau » ne soit plus qu’anecdotique une fois les bonnes pratiques acquises…

Avec leur concept, les dirigeants de cette petite société ambitionnent de répondre à 3 enjeux majeurs du développement durable : l’adhésion, l’action et l’accessibilité.

L’adhésion, parce qu’ils espèrent engager les français les moins sensibles à l’environnement dans une démarche responsable.

L’action, car c’est par l’adoption d’éco gestes qu’ils souhaitent inciter les français à réduire l’écart entre le « dire » et le « faire ».

Et l’accessibilité, parce qu’ils entendent faciliter l’accès aux produits et services « verts » en redistribuant du pouvoir d’achat.

http://vimeo.com/36247895

-> Pour aller plus loin :

 

The following two tabs change content below.
Philippe Boury
Au début des années 80, Philippe Boury s’est lancé, comme tant d’autres, dans l’aventure des radios libres. Il a ainsi participé, de la banlieue lyonnaise à la région parisienne, à la vie de radios militantes, ouvertes sur la société, soucieuses d’être le reflet de la vie locale, culturelle, politique et associative. Militant associatif lui-même, il a toujours souhaité mêlé ses engagements à sa passion de la radio. C’est donc tout naturellement qu’il a choisi de rejoindre l’équipe de Fréquence Terre, dont il partage les intérêts : survie de la planète, sensibilisation à l’écologie, information sur le développement durable.

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
EasySolar_MPPT_75-50_front

EasySolar : Une solution d’énergie solaire tout-en-un :

image010

Chez le frelon asiatique, la couleur ne fait pas l’espèce – Plos one

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire