7:31 - mardi septembre 27, 2016

Louer, acheter, équiper, décorer……… suivez les étiquettes

Lu 1506 fois Perrine Roux 0 réaction
image-11-11-18-16-45-47-ok

étiquette énergieChoisir une maison écolo, de l’électroménager vert et des produits de déco qui n’émettent pas toute sorte de polluants chimiques dans l’air, la base pour tout ceux qui souhaite vivre dans un logement plus respectueux de l’environnement. Pour faire les bons choix, c’est très simple, scrutez les étiquettes vertes ! Il en existe trois types : l’étiquette de performance énergétique des logements, l’étiquette énergie de l’électroménager et enfin l’étiquette des émissions dans l’air intérieur.

L’étiquette écolo, star des médias ces derniers mois, est celle de la performance énergétique des logements. Son rôle est tout simplement de noter les logements en fonction de leur caractère écologique. Elle se compose de deux marquages : l’étiquette énergie d’une part, qui classe les logements de A à G. A étant le moins gourmand, avec moins de 50 kWh/m²/an et G le plus énergivore avec plus de 450 kWh/m²/an. Elle doit obligatoirement figurer sur les annonces de mise en location et de mise en vente. La seconde partie indique les émissions de gaz à effet de serre du logement, toujours avec des notes de A à G. Elle sera obligatoire dès le 1er janvier 2013. L’étiquette de performance énergétique des logements est un élément d’autant plus important quand on sait que 4 % du budget des ménages est consacré aux dépenses d’énergies, dont 65 % rien que pour le chauffage.

Pour aller plus loin, on peut aussi opter pour des équipements peu énergivores. Cela réduit bien entendu vos factures, en plus de constituer un geste pour la planète. Télévisions, lave-linge, réfrigérateurs, congélateurs, lave-vaisselle… sont dotés depuis maintenant 20 ans d’étiquettes énergies qui classent les appareils de A à D. Mais, vous l’aurez remarqué comme moi, rares aujourd’hui sont les appareils qui n’affichent pas un A. Une remise à jour de la notation est donc nécessaire. Et bien, dès le 1er janvier 2012, ce sera chose faite avec l’étiquette énergie nouvelle génération. La note A sera désormais divisée en trois : A+, A++, et A+++. La consommation annuelle des appareils sera aussi mentionnée, ainsi que des indications propres à chaque catégorie d’appareil, comme le bruit d’un lave-vaisselle ou sa consommation d’eau.

Dernière étiquette, et non des moindres, l’indication des dégagements polluants dans l’air intérieur. Elle sera apposée dès le 1er janvier 2012 sur tous les produits pouvant de décoration et de finition, comme la peinture, les colles, vernis, isolants… Ce marquage est divisé en deux parties : la note du produit, de A+ à C et un pictogramme figurant un nuage plus ou moins menaçant en fonction de dégagements polluants. Cette information est incontournable, sachant qu’on considère aujourd’hui que l’air de nos intérieurs est plus pollué que celui de l’extérieur.

Avec ces étiquettes nous pouvons tous vivre dans une maison plus saine et surtout qui impacte moins l’environnement !

 

The following two tabs change content below.
Journaliste spécialisée dans les domaines de la maison et de l'environnement, j'allie ces deux thématiques pour nous aider au quotidien à réduire notre empreinte écologique et à être plus autonomes énergétiquement.

Derniers articles parPerrine Roux (voir tous)


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
© http://www.developpement-durable.gouv.fr

HOUTEN aux Pays-Bas, le paradis du vélo

http://aaaaa03.free.fr

Des canaux en Provence

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire