9:05 - mercredi septembre 28, 2016

L’herbe est plus verte sur mon toit !

Lu 1046 fois Perrine Roux 3 réactions
image-11-11-24-19-39-11-ok

Une maison écolo se doit d’être verte du sol au plafond, jusqu’au faîtage de la toiture. Et quoi de plus vert que des plantes ? Les plantes peuvent en effet servir en construction et pas n’importe où : sur le toit. Elles sont utilisées en couverture de toiture, à la place des couvertures classiques comme la tuile ou l’ardoise. On parle alors de toiture végétale ou de toit vert.

Une toiture végétale est le plus souvent un toit plat, autrement appelé toiture terrasse, mais peut aussi trouver sa place sur les toitures en pente, mais celle-ci ne doit pas dépasser les 35°. Elle se compose de plusieurs éléments : la structure porteuse tout d’abord. Dans le cas d’un toit vert, la structure doit être plus solide car la végétalisation pèse plus lourd qu’une couverture classique. Vient ensuite la couche d’étanchéisation, composée d’une membrane bitumée le plus souvent. Puis on pose une couche de drainage et de filtration. On arrive finalement à la couverture naturelle, avec le substrat dans un premier temps, il faut bien que les plantes poussent, et enfin la végétation. Généralement, pour les toitures vertes classiques, on plante des végétaux de type plantes grasses, rocailleuses ou herbacées. Pas besoin d’entretien, de tonte ni d’arrosage ! Mais, si vous avez la chance de bénéficier d’une toiture dite circulable, c’est-à-dire sur laquelle vous pouvez vous promener, vous pouvez alors opter pour la toiture jardin ou la toiture paysagère. Plantes, fleurs, arbres, buissons… et j’en passe, pourront peupler ce jardin des airs. Mais il vous faudra avoir la main verte et ne pas oublier de faire poser un garde-corps sur votre toiture pour éviter les chutes.

C’est bien joli tout ça, mais pourquoi végétaliser son toit me direz-vous. Et bien l’idée n’est pas neuve. Nos voisins Scandinaves et Allemands, pour ne citer qu’eux, l’utilisent déjà depuis des lustres. Les intérêts sont multiples. Bien évidement, c’est esthétique. Un toit recouvert de végétation s’intègre mieux au paysage et offre en milieu urbain notamment une petite touche verte bien appréciable. C’est aussi un moyen de contribuer à réduire la pollution, la végétation absorbant le CO2. Votre toiture est aussi un allié de la biodiversité, toute une faune pouvant s’y installer. Ses bienfaits ne s’arrêtent pas là puisque lorsqu’il pleut la toiture végétale filtre et épure naturellement l’eau de pluie, en plus de réduire le volume et le flux d’eau déversée dans le réseau de récupération. Dans la maison aussi le toit vert est un atout puisqu’il protège la toiture et constitue un très bon isolant thermique l’été contre la chaleur.

Avec autant d’atouts, la toiture végétale a de quoi nous mettre la tête au vert !

Vous pouvez retrouver les infos de cette chronique sur notre site www.frequenceterre.com

The following two tabs change content below.
Journaliste spécialisée dans les domaines de la maison et de l'environnement, j'allie ces deux thématiques pour nous aider au quotidien à réduire notre empreinte écologique et à être plus autonomes énergétiquement.

Derniers articles parPerrine Roux (voir tous)


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
© Notre Village Terre d'Avenir

Les villages, l’’avenir du développement durable

9782253150657-T

Le Livre de la sérénité de Catherine Rambert (Livre de Poche)

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

3 Réponses à “L’herbe est plus verte sur mon toit !”
  1. # 28 juin 2014 à 16:30

    Pour les auto-constructeurs un site et des tarifs plutôt intéressants…ici http://www.toiture-bio.com

Laisser un commentaire