5:52 - lundi septembre 26, 2016

publication d’une évaluation scientifique internationale sur les dangers des insecticides néonicotinoïdes

Lu 715 fois Robot Automatique 1 réaction
colloque-05-06-2014[1]

Vous trouverez ci-joint un communiqué de presse du sénateur Joël Labbé qui réagit à la publication d’une évaluation scientifique internationale sur les risques des néonicotinoïdes pour les abeilles mais aussi pour les oiseaux, les verres de terre et un ensemble de composantes de l’environnement. Cette étude corrobore les éléments qui ont motivé le sénateur Joël Labbé et le député Germinal Peiro à déposer jeudi 19 juin, à l’Assemblée nationale et au Sénat, une proposition de résolution invitant le gouvernement français à agir pour une interdiction totale des insecticides néonicotinoïdes en Europe. Cette proposition est soutenue par 173 parlementaires.
Vous en souhaitant une bonne réception,
Cordialement,

Fanny Duperray
équipe de Joël Labbé, Sénateur du Morbihan

 

Paris le 24 juin

Communiqué de presse

Une étude scientifique confirme les effets des insecticides néonicotinoïdes sur le déclin de la biodiversité et des abeilles : les politiques se doivent d’agir.

Une évaluation au niveau mondiale sur les néonicotinoïdes (www.tfsp.info) confirme que des concentrations d’insecticides néonicotinoïdes qui peuvent se retrouver de manière réaliste sur le terrain sont effectivement dangereuses pour les pollinisateurs, et pour un ensemble de composantes de la biodiversité : les invertébrés terrestres, comme les verres de terre, les invertébrés aquatiques, les oiseaux, poissons, amphibiens et micro-organismes sont également affectés. L’utilisation de ces neurotoxiques menace les écosystèmes et les rendements agricoles : les pollinisateurs contribuent en effet à 35% de la production alimentaire mondiale.

Face à ces résultats, le sénateur Joël Labbé affirme l’importance d’une action politique forte des élus. Cette étude renforce donc la pertinence de la proposition de résolution, déposée le 19 juin, à l’Assemblée Nationale et au Sénat, qui invite le gouvernement à agir pour une interdiction totale des insecticides néonicotinoïdes en Europe ( http://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppr13-643.html ; http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion2051.asp ). Cette résolution, portée par le sénateur EELV Joël Labbé au Sénat, et par le député PS Germinal Peiro à l’Assemblée est soutenue par 173 parlementaires de tous bords politiques (dont Chantal Jouano, Delphine Batho, André Chassaigne, François Grosdidier, Marie-Noël Lienemann, Cécile Duflot)*.

Trois substances de cette famille d’insecticide avaient été interdites pour deux ans en 2013 par la Commission européenne, en raison de leurs effets néfastes pour les abeilles. Mais cette interdiction ne concerne en effet que certaines molécules néonicotinoïdes, et seulement certaines cultures. Ces insecticides restent donc largement utilisés. Et ce « Alors même que le recours aux néonicotinoïdes n’engendre pas une augmentation significative des rendements », comme le rappelle Germinal Peiro. Cette étude confirme donc qu’il faut aller plus loin, comme le propose le texte déposé par les deux parlementaires. Pour le sénateur Joël Labbé, « La France, qui a pour ambition d’être un leader de l’agroécologie, se doit de privilégier les modèles alternatifs respectueux de des insectes pollinisateurs. Elle doit prendre acte de cette étude, et agir pour une interdiction des néonicotinoïdes ». De même, pour Germinal Peiro, « En tant qu’apiculteur amateur et étant rapporteur de la Loi Agriculture Alimentation et Forêt, il m’apparaît urgent et impératif de lutter inlassablement contre la disparition des pollinisateurs ».

Joël Labbé espère que cette étude indépendante renforcera la mobilisation qu’il a initié avec Germinal Peiro, et qu’elle donnera lieu à des suites politiques au niveau européen.

* Liste des signataires :

Députés : Germinal Peiro, Damien Abad, Laurence Abeille, Patricia Adam, Sylviane Alaux, Eric Alauzet, Brigitte Allain, Pouria Amirshahi, Isabelle Attard, Olivier Audibert-Troin, Danielle Auroi, Pierre Aylagas, Gérard Bapt, Serge Bardy, Delphine Batho, Denis Baupin, Thierry Benoit, Philippe Bies, Jean-Pierre Blazy, Daniel Boisserie, Michèle Bonneton, Marcel Bonnot, Kheira Bouziane, Sabine Buis, Jean-Claude Buisine, Vincent Burroni, Martine Carrillon-Couvreur, Christophe Cavard, Nathalie Chabanne, André Chassaigne, Guy-Michel Chauveau, Jean-Michel Clément, Sergio Coronado, Jean-Michel Couve, Pascale Crozon, Yves Daniel, Jean-Pierre Decool, Pascal Deguilhem, Sophie Dessus, Marianne Dubois, Dominique Dord, Fanny Dombre-Coste, Cécile Duflot, Françoise Dumas, William Dumas, Jean Paul Dupré , Matthias Fekl, Philippe Follliot, Marie-Louise Fort, Christian Franqueville, Geneviève Gaillard, Annie Genevard, Guy Geoffroy, Pascale Got, Edith Gueugneau, Jean-Claude Guibal, Francis Hillmeyer, Joëlle Huillier, Françoise Imbert, Serge Janquin, Chaynesse Khirouni, Jacques Kossowski, Bernadette Laclais, François-Michel Lambert, Jacques Lamblin, Colette Langlade, Guillaume Larrivé, Jean Launay, Thierry Lazaro, Michel Lefait, Annick Le Loch, Jean-Pierre Le Roch, Martine Lignières-Cassou, François Loncle, Lucette Lousteau, Marie-Lou Marcel, Noël Mamère, Jean-René Marsac, Martine Martinel, François de Mazières, Michel Ménard, Kléber Mesquida, Paul Molac, Pierre Morel-à-l’Huissier, Dominique Nachury, Philippe Noguès, Michel Pajon, Bernard Pancher, Jacques Pélissard, Hervé Pellois, Bernard Perrut, Barbara Pompili, Christophe Premat, Joaquim Pueyo, Didier Quentin, Catherine Quéré, Frédéric Reiss, Marie-Line Reynaud, Denys Robiliard, François Rochebloine, Frédéric Roig, Barbara Romagnan, Jean-Louis Roumegas, René Rouquet, François de Rugy, Stéphane Saint-André, Rudy Salles, Eva Sas, Gabriel Serville, Fernand Siré, Christophe Sirugue, Pascal Terrasse, Gérard Terrier, Michel Terrot, Guy Teissier, Olivier Véran, Michel Vergnier, Alain Vidalies, Jean-Michel Villaumé, Philippe Vitel, Michel Zumkeller.

Sénateurs : Joël Labbé, Leila Aïchi, Jacqueline Alquier, Jean-Paul Amoudry, Michèle André, Aline Archimbaud, Esther Benbassa, Pierre Bernard-Reymond, Jean Besson, Marie-Christine Blandin, Maryvonne Blondin, Nicole Bonnefoy, Patricia Bordas, Corinne Bouchoux, Bernadette Bourzai, Hélène Conway-Mouret, Vincent Capo-Canellas, Ronan Dantec, Jean Desessard, Evelyne Didier, Marie-Annick Duchêne, Jacqueline Farreyrol, Alain Fauconnier, André Gattolin, Nathalie Goulet, François Grosdidier, Joël Guerriau, Odette Herviaux, Christiane Hummel, Claude Jeannerot,Pierre Jarlier, Chantal Jouanno, Robert Laufoaulu, Gérard Le Cam, Michel Le Scouarnec, Marie-Noël Lienemann, Jeanny Lorgeoux, Jacques-Bernard Magner, Michelle Meunier, Alain Milon, Catherine Morin-Desailly, Renée Nicoux, Jean-Vincent Placé, Hervé Poher, Gisèle Printz, Gérard Roche, Gilbert Roger, Esther Sittler, Patricia Schillinger, Mireille Schurch, Simon Sutour, Paul Vergès,

 

 

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de Joël Labbé, sénateur EELV du Morbihan, annonçant le dépôt au Sénat d’une proposition de résolution pour une interdiction totale des néonicotinoïdes en Europe. Vous trouverez également le texte de la proposition. Le même texte a été déposé à l’Assemblée nationale jeudi 19 juin par le député PS Germinal Peiro. Il est cosigné par 173 parlementaires.

 

Paris, le 19 juin 2014

Communiqué

Une proposition de résolution pour une interdiction totale des insecticides néonicotinoïdes en Europe, soutenue par 173 parlementaires*.

Le sénateur EELV Joël Labbé et le député PS Germinal Peiro ont tous deux déposé, jeudi 19 juin, une proposition de résolution « relative à la préservation des insectes pollinisateurs, de l’environnement et de la santé et à un moratoire sur les pesticides de la famille des néonicotinoïdes »**. Cette proposition de résolution invite le gouvernement français à agir auprès de l’Union européenne pour l’interdiction totale des insecticides néonicotinoïdes.
Ces substances neurotoxiques ont en effet été reconnues comme l’une des causes de l’effondrement des colonies d’abeilles observé par les apiculteurs et les scientifiques. La situation est donc urgente, les pollinisateurs participent en effet à 35% de la production alimentaire mondiale et ont un rôle important pour la biodiversité. De plus l’effet de ces molécules ne se limite pas à ces insectes : des rapports scientifiques de plus en plus nombreux mettent en avant les risques liés à ces substances pour la biodiversité, mais aussi la santé humaine. «  Face à ces risques, le principe de précaution doit être respecté  » affirme Joël Labbé.
Trois substances de cette famille d’insecticide avaient été interdites pour deux ans en 2013 par la Commission européenne, en raison de leurs effets néfastes pour les abeilles. Cependant cette interdiction, reste insuffisante pour enrayer le déclin des insectes pollinisateurs et protéger la santé humaine  : elle ne concerne que certaines molécules néonicotinoïdes, et seulement certaines cultures. Ces insecticides restent donc largement utilisés. Et ce « Alors même que le recours aux néonicotinoïdes n’engendre pas une augmentation significative des rendements  », comme le rappelle Germinal Peiro.

Pour le sénateur Joël Labbé, « La France, qui a pour ambition d’être un leader de l’agroécologie, se doit de privilégier les modèles alternatifs respectueux de des insectes pollinisateurs ». De même, pour Germinal Peiro, «  En tant qu’apiculteur amateur et étant rapporteur de la Loi Agriculture Alimentation et Forêt, il m’apparaît urgent et impératif de lutter inlassablement contre la disparition des pollinisateurs ».
Le gouvernement français, en interdisant le Cruiser en 2012, et lors de la mise en place du moratoire européen en 2013, a été un acteur clé pour le recul de l’utilisation de ces substances. Il est essentiel  aujourd’hui de continuer dans ce sens, en prenant la suite des Pays-Bas, dont le parlement a adopté une motion proposant un moratoire sur ces insecticides, du fait des risques pour l’environnement et pour la santé des enfants. Le but de Joël Labbé et de Germinal Peiro est de parvenir à mobiliser d’autres parlements européens, pour que l’Europe prenne une décision politique forte sur cette question.

* Liste des signataires :
Députés : Germinal Peiro, Damien Abad, Laurence Abeille, Patricia Adam, Sylviane Alaux, Eric Alauzet, Brigitte Allain, Pouria Amirshahi, Isabelle Attard, Olivier Audibert-Troin, Danielle Auroi, Pierre Aylagas, Gérard Bapt, Serge Bardy, Delphine Batho, Denis Baupin, Thierry Benoit, Philippe Bies, Jean-Pierre Blazy, Daniel Boisserie, Michèle Bonneton, Marcel Bonnot, Kheira Bouziane, Sabine Buis, Jean-Claude Buisine, Vincent Burroni, Martine Carrillon-Couvreur, Christophe Cavard, Nathalie Chabanne,  André Chassaigne, Guy-Michel Chauveau, Jean-Michel Clément, Sergio Coronado, Jean-Michel Couve, Pascale Crozon, Yves Daniel, Jean-Pierre Decool, Pascal Deguilhem, Sophie Dessus, Marianne Dubois, Dominique Dord, Fanny Dombre-Coste, Cécile Duflot, Françoise Dumas, William Dumas, Jean Paul Dupré , Matthias Fekl, Philippe Follliot,  Marie-Louise Fort, Christian Franqueville, Geneviève Gaillard, Annie Genevard, Guy Geoffroy, Pascale Got, Edith Gueugneau, Jean-Claude Guibal, Francis Hillmeyer, Joëlle Huillier,  Françoise Imbert, Serge Janquin, Chaynesse Khirouni, Jacques Kossowski, Bernadette Laclais, François-Michel Lambert, Jacques Lamblin, Colette Langlade, Guillaume Larrivé, Jean Launay, Thierry Lazaro, Michel Lefait, Annick Le Loch, Jean-Pierre Le Roch, Martine Lignières-Cassou, François Loncle, Lucette Lousteau, Marie-Lou Marcel, Noël Mamère, Jean-René Marsac, Martine Martinel, François de Mazières, Michel Ménard, Kléber Mesquida, Paul Molac, Pierre Morel-à-l’Huissier, Dominique Nachury, Philippe Noguès, Michel Pajon, Bernard Pancher, Jacques Pélissard, Hervé Pellois, Bernard Perrut, Barbara Pompili, Christophe Premat, Joaquim Pueyo,  Didier Quentin, Catherine Quéré, Frédéric Reiss, Marie-Line Reynaud, Denys Robiliard,  François Rochebloine, Frédéric Roig, Barbara Romagnan, Jean-Louis Roumegas, René Rouquet, François de Rugy, Stéphane Saint-André, Rudy Salles, Eva Sas, Gabriel Serville, Fernand Siré, Christophe Sirugue, Pascal Terrasse, Gérard Terrier, Michel Terrot, Guy Teissier, Olivier Véran, Michel Vergnier, Alain Vidalies, Jean-Michel Villaumé, Philippe Vitel, Michel Zumkeller.

Sénateurs : Joël Labbé, Leila Aïchi,  Jacqueline Alquier, Jean-Paul Amoudry, Michèle André, Aline Archimbaud, Esther Benbassa, Pierre Bernard-Reymond, Jean Besson, Marie-Christine Blandin, Maryvonne Blondin, Nicole Bonnefoy, Patricia Bordas, Corinne Bouchoux, Bernadette Bourzai, Hélène Conway-Mouret, Vincent Capo-Canellas, Ronan Dantec, Jean Desessard,  Evelyne Didier,  Marie-Annick Duchêne, Jacqueline Farreyrol, Alain Fauconnier, André Gattolin, Nathalie Goulet, François Grosdidier, Joël Guerriau, Odette Herviaux, Christiane Hummel, Claude Jeannerot,Pierre Jarlier, Chantal Jouanno, Robert Laufoaulu, Gérard Le Cam, Michel Le Scouarnec, Marie-Noël Lienemann, Jeanny Lorgeoux, Jacques-Bernard Magner, Michelle Meunier, Alain Milon, Catherine Morin-Desailly,  Renée Nicoux, Jean-Vincent Placé, Hervé Poher, Gisèle Printz, Gérard Roche, Gilbert Roger, Esther Sittler, Patricia Schillinger, Mireille Schurch, Simon Sutour, Paul Vergès,

** lien vers le texte au Sénat : http://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppr13-643.html
Le texte sera prochainement disponible sur le site de l’Assemblée nationale.

 

 

The following two tabs change content below.
AVERTISSEMENT : Les communiqués de presse publiés dans cette rubrique ne sont pas rédigés par la rédaction de Fréquence Terre qui se dégage de toute responsabilité des propos qui sont tenus et rédigés par les tiers qui publient dans cette rubrique. Les informations contenues dans cette rubrique ne sont pas vérifiées par nos soins, vous pouvez toutefois nous signaler un contenu qui vous semblerait inapproprié en laissant un commentaire ou en nous contactant directement via notre formulaire de contact (accessible en bas de page).

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Rubriques :
Echologia_Cabane-flottante-et-canoe

Echologia, le plus grand parc écologique de France et d’Europe – idée vacances écolo

plaidoyer-vegan

Plaidoyer pour une société végane. Une société sans aucune forme d’exploitation animale

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire