11:03 - lundi septembre 26, 2016

Plein feu sur le granulé

Lu 1337 fois Perrine Roux 2 réactions
image-12-08-31-15-39-49-ok

Pour vivre dans une maison écologique, il faut éviter au maximum le recours aux énergies fossiles, notamment pour se chauffer. Et en matière de chauffage, l’énergie renouvelable phare, c’est bien entendu le bois. Toutefois, ce combustible, bien que naturel et renouvelable, peut présenter quelques légers inconvénients. Pas toujours facile d’avoir des bûches bien sèches, de trouver un endroit pour les entreposer, de les manipuler, ou même d’allumer un feu… Alors comment remplacer nos bonnes vieilles bûches sans pour autant renoncer au bois ? Tout simplement grâce au granulé, autrement appelé pellet.

Ce combustible bois un peu particulier a été inventé dans les années 70, aux États-Unis. L’objectif était alors de créer un combustible efficace et économique pour faire face à la crise pétrolière. Contrairement à la bûche, le pellet n’est pas issu directement de la forêt, mais de l’industrie du bois. En effet, ce petit cylindre de 6 à 9 mm de diamètre et de 10 à 30 mm de long est composé de sciure de bois. Cette dernière est compressée pour former le granulé, ce qui offre un combustible au taux d’humidité très bas, inférieur à 10 %, donc dont les performances thermiques sont élevées. Celles-ci s’élèvent en effet à 3 500 kWh/m³. Autrement dit, une tonne de granulés équivaut à à peu près 460 L de fioul. De plus, le taux de cendre est faible, moins de 1 %.

D’autre part, leur production est normalisée, ce qui vous assure que chacun de vos pellets soit de la même qualité. Toutefois, vous pouvez vous fier à un label de qualité pour vous assurer de bien choisir votre combustible, en optant pour des pellets estampillés NF granulés biocombustibles. Vous pouvez choisir de les acheter conditionnés en sac ou en vrac. Dans les deux cas, vous devrez les stocker à l’intérieur, à l’abri de l’humidité, dans un silo par exemple.

Les granulés ne peuvent être utilisés que dans les appareils de chauffage adaptés, à savoir des chaudières ou des poêles à granulés. Leur utilisation est automatisée, ce qui implique un branchement électrique. Il suffit de charger le réservoir et d’appuyer sur un bouton, l’appareil fait le reste. L’avantage c’est donc que l’on peut programmer et régler son chauffage. De plus, les fabricants de chauffages à pellets ont fait de gros progrès ces dernières années côté esthétique, un détail non négligeable, d’autant plus quand l’appareil trône au milieu du salon. Notez toutefois que certains dispositifs, comme le panier à pellets, permettent d’utiliser les granulés dans un appareil à bois classique.

Avec le granulé, vous chauffez votre maison écologique facilement, en un seul geste, tout en préservant l’environnement grâce à l’utilisation de la biomasse bois !

 

The following two tabs change content below.
Journaliste spécialisée dans les domaines de la maison et de l'environnement, j'allie ces deux thématiques pour nous aider au quotidien à réduire notre empreinte écologique et à être plus autonomes énergétiquement.

Derniers articles parPerrine Roux (voir tous)


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
loic fel

Planète Durable – Green-Washing ? BETC-EURO RSCG veille !

wwoofing guide

Planète Durable – Le wwoofing, ou le nouveau camping à la ferme

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire