4:12 - dimanche septembre 25, 2016

CRIER (hurler) AVEC LES LOUPS

Lu 1264 fois Pascal Percevault 7 réactions
http://ffs1963.f.f.f.unblog.fr/files/2010/01/loup.jpg
http://ffs1963.f.f.f.unblog.fr/files/2010/01/loup.jpg

Trudaine, intendant d’Auvergne, écrivait en 1730 au contrôleur général Orry à Versailles : « cette province est affligée d’une calamité à laquelle je crois qu’il est indispensable de remédier. Les loups font des ravages épouvantables. Non seulement ils s’attaquent aux brebis et aux vaches mais aussi aux hommes et l’on a vu dans une seule semaine jusqu’à trois personnes d’un seul village mangées par les loups. La perte des bestiaux a été aussi considérable en plusieurs endroits et surtout dans les montagnes ».

Colbert, en 1670, déplorait que « les moutons d’Angleterre couchent à l’air dans les prairies à cause qu’il n’y a pas de loups…nous ne pouvons pas faire la même chose ». Le loup s’attaquait au bétail mais surtout aux jeunes bergers, à tous ces enfants qui gardaient chèvres et moutons dans les herbages des montagnes.

Au Royaume-Uni le roi Edouard Ier (1272-1307) commandé l’extermination totale du loup, le loup étant éradiquée du Royaume-Uni sous le règne de Henry VII (1485-1509) et il ont échoué toutes les tentatives visant à réintroduire le loup au Royaume-Uni.

La plus ancienne organisation de France est la louveterie crée par Charlemagne en 813 pour éradiquer le loup. M. Lainé, le ministre de l’intérieur en 1818 dans sa circulaire du 9 juillet 1818 , dont

http://ffs1963.f.f.f.unblog.fr/files/2010/01/loup.jpg

http://ffs1963.f.f.f.unblog.fr/files/2010/01/loup.jpg

vous pouvez entendre des extraits dans cette chronique par notre crieur publique. Elle recommande tout particulièrement l’emploi du poison contre les bêtes malfaisantes.

merci à NATVERD , musique du film Le retour de Martin Guerre composée par Michel Portal

The following two tabs change content below.
Pascal Percevault

Pascal Percevault

Journaliste Reporter
Responsable de la rubrique Agriculture Biologique de Fréquence Terre.
Pascal Percevault

Derniers articles parPascal Percevault (voir tous)


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Journées patrimoine 2014

Des journées Européennes du Patrimoine 2014 tournées vers la nature.

Larmes de Sirènes © Andy Hughes

Les larmes de sirène, polluants des océans

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

7 Réponses à “CRIER (hurler) AVEC LES LOUPS”
  1. # 20 septembre 2014 à 16:20

    En réponse aux débats contradictoires que soulève la thématique sur le loup, je tiens à préciser: mes chroniques ne veulent pas prendre parti ni pour ni contre la présence du loup. J’ai pu rencontrer cet été 2 bergers et leur propos pour l’impossibilité d’une cohabitation de loup et de brebis me semblait pertinent. Propos qui furent d’ailleurs confimé par d’autres. La présence de puissants lobbies de l’agro chimie et de l’industrie dans le secteur agricole a à mon sens peu d’impact avec une volonté de l’extermination du loup; Ceux sont de « petit » berger qui s’exprimaient. Ceux qui ont de gros moyens vont construire de grandes bergeries avec des murs imposants pour empêcher toute prédateur de s’y introduire ou bien tout simplement importer de la viande ovine du Royaume-Uni, de Nouvelle Zélande contrées où le loup a complétement disparu.
    Certes le loup chasse et tue pour manger. Une proie doit toujours avoir une possibilité de se sauver, dans un troupeau de gazelle, c’est la plus faible, la moins rapide qui est mangé par les lions (sélection naturelle), quant aux brebis elles ont peu de chance de prendre de vitesse un loup. Bien sur je ne suis pas un spécialiste, juste un gars avec micro qui traîne partout et il me paraît juste pour rétablir un équilibre de diffuser des propos justifiant la présence du loup dans nos « montagnes » qu’il y ait eu réintroduction ou non. En attendant de rencontrer ces personnes et de les enregistrer, voilà une nouvelle thématique sur les « cigales », créature bien moins dangeureuse pour les troupeaux de brebis ????

  2. NATVERD
    # 16 septembre 2014 à 08:15

    Christian Bacqué # L’homme occupe le sommet de la pyramide trophique, donc ce sont les chasseurs qui doivent jouer son rôle de régulateur des grands herbivores sauvages et pas vous ni votre loup.

    Le lion a vécu en Europe bien avant que l’homme et le loup. Pourquoi introduire les loups et ne pas introduire les lions ?
    Introduisant des lions, les paysans français, serait forces de fuir dans la terreur, abandonnant leurs fermes, leurs montagnes et ses prairies. Et ainsi vous pourriez-vous vous approprié de leurs biens beaucoup plus facilement. Le loup ne peut vivre que là où l’homme lui a libéré de ses prédateurs, c’est pourquoi là où il y a des lions il n’y a pas de loups.
    Il y a un presque un siècle le loup avait disparu de France et il n’y avait pas eu de catastrophe écologique, mais bien au contraire n’avait jamais été si florissante la faune indigène. La catastrophe écologique arrive avec le loup
    Le tant vantée équilibre écologique n’est qu’une succession ininterrompue d’extinction des espèces qui sont remplacées par de nouvelles espèces qui à son tour vont disparaître pour faire place à d’autres nouvelles espèces.

    La plus ancienne organisation de France est la louveterie crée par Charlemagne en 813 pour éradiquer le loup. M. Lainé, le ministre de l’intérieur en 1818 dans sa circulaire du 9 juillet 1818 , recommande l’emploi du poison contre les bêtes malfaisantes, ou, pour être plus exact, contre les loups et les ours.
    Il est plus que jamais nécessaire que tous les bergers et si possible tous les français lisent la circulaire du 9 juillet 1818, du ministre de l’intérieur français M. Lainé.
    http://books.google.fr/books?id=tilFAAAAcAAJ&pg=PA39&lpg=PA39&dq=circulaire+du+9+juillet+1818&source=bl&ots=eGjf1oA2EZ&sig=JQMEiMzkEUBHUxRWyNMRT1D2tuo&hl=fr&sa=X&ei=cTcMVLG1G8XbaqXLgaAB&ved=0CDIQ6AEwBQ#v=onepage&q=circulaire%20du%209%20juillet%201818&f=true

  3. # 15 septembre 2014 à 19:07

    5 millions d’animaux MASSACRÉS PAR JOUR EN ABATTOIRS, c’est normal, pas vrai ?????
    Les bergères frappaient le loup avec leur sabot et celui-ci s’enfuyait. Mais cette histoire est bien cachée.
    Le loup tue pour manger, les chiens sauvages pour le plaisir de tuer comme les hommes pour leur gourmandise sans être conscients – les hommes – qu’ils sont complices de ces actes barbares et des guerres dans le monde.
    Je rappelle que le mot « terreur » a été instauré par les Français en 1789 !!!!!!!
    Tolstoï « Tant que l’home tuera l’animal, il tuera l’homme. »

  4. Romario
    # 14 septembre 2014 à 20:26

    Et Vercingétorix, il n’avait rien prévu contre le loup ?
    Pas étonnant qu’il ait été battu par Jules César…

  5. NATVERD
    # 14 septembre 2014 à 18:30

    L’Union Européenne avec son projet «Life Ursus» a pratiqué le terrorisme d’Etat contre sa population et avec le WOLF – Wildlife and Farmers aussi.

    Les ours slovènes introduits en Italie sont déjà arrivé en Suisse et ne tarderont pas à arriver en France.

    Les 40 ours slovènes introduits par L’Union Européenne dans le nord de l’Italie et les 24 ours introduits dans les Pyrenees sont en train de : tuer le bétail, tuer notre faune et la chasse, mettre fin à l’écotourisme et au tourisme d’aventure et à semer la terreur entre la population. Par contre les plus de 70 ours du zoo réserve zoologique de Cabárceno (Espagne) conservent beaucoup mieux l’espèce et ne font pas du mal à personne.

    Les ravages du terrorisme du lobby du loup et L’Union Européenne, ne sont pas limités aux animaux tues ou blessés par le loup, il provoque également d’énormes dommages pour la perte d’animaux disparus, asphyxié ou blessés alors qu’ils fuyaient effrayés par l’attaque de loup ou précipitées dans les ravins dans sa fuite, le stress post-traumatique qui provoque l’attaque du loup, dans ses victimes, est telle que, même si beaucoup d’elles résultant sains et saufs, avortent ou arrêtent de donner du lait. Beaucoup de bergers désespérés sont forcés de quitter la profession qu’ils aiment et abandonner leurs champs et leurs prés au loup.

  6. NATVERD
    # 14 septembre 2014 à 18:09

    L’Union Européenne avec son projet «Life Ursus» a pratiqué le terrorisme d’Etat contre sa population et avec le WOLF – Wildlife and Farmers aussi.
    Les ours slovènes introduits en Italie sont déjà arrivé en Suisse et ne tarderont pas à arriver en France.
    Les 40 ours slovènes introduits par L’Union Européenne dans le nord de l’Italie et les 24 ours introduits dans les Pyrenees sont en train de : tuer le bétail, tuer notre faune et la chasse, mettre fin à l’écotourisme et au tourisme d’aventure et à semer la terreur entre la population. Par contre les plus de 70 ours du zoo réserve zoologique de Cabárceno (Espagne) conservent beaucoup mieux l’espèce et ne font pas du mal à personne.

    Les ravages du terrorisme du lobby du loup et L’Union Européenne, ne sont pas limités aux animaux tues ou blessés par le loup, il provoque également d’énormes dommages pour la perte d’animaux disparus, asphyxié ou blessés alors qu’ils fuyaient effrayés par l’attaque de loup ou précipitées dans les ravins dans sa fuite, le stress post-traumatique qui provoque l’attaque du loup, dans ses victimes, est telle que, même si beaucoup d’elles résultant sains et saufs, avortent ou arrêtent de donner du lait. Beaucoup de bergers désespérés sont forcés de quitter la profession qu’ils aiment et abandonner leurs champs et leurs prés au loup.

    Le loup tue les troupeaux avec des chiens patous, ou sans chiens patous, avec des écuries ou sans écuries. Voir les vidéos:
    http://www.youtube.com/watch?v=jzIFFAaY7wE
    http://www.youtube.com/watch?v=MSIBrBs56wg

    Les ravages du terrorisme du lobby du loup, ne sont pas limités aux animaux tues ou blessés par le loup, il provoque également d’énormes dommages pour la perte d’animaux disparus ou blessés alors qu’ils fuyaient effrayés par l’attaque de loup ou précipitées dans les ravins dans sa fuite, le stress post-traumatique qui provoque l’attaque du loup, dans ses victimes, est telle que, même si beaucoup d’elles résultant sains et saufs, avortent ou arrêtent de donner du lait. Beaucoup de bergers désespérés sont forcés de quitter la profession qu’ils aiment et abandonner leurs champs et leurs prés au loup.

  7. NATVERD
    # 14 septembre 2014 à 18:06

    Les ours et les loups ont été éradiqués en Francele siècle dernier. Introduire des ours ou des loups dans une zone peuplée est un acte criminel, c’est une atteinte à la population, c’est GUERRE BIOLOGIQUE, c’est du TERRORISME.
    L’ours et le loup exterminent le bétail, et ne pas contents de tuer et exterminer notre faune, l’ours attaque les ruches pour que les abeilles ne peuvent pas féconder les plantes et exterminer notre flore.
    Les dommages causés par le loup et l’ours ainsi que son éradication, doit être paye par ceux qui les ont introduit. Ils ont introduit des ours slovènes et des loups italiens. En plus d’aborder sa responsabilité financiere, devraient être tenus de responsabilité pénale, comme tout terroriste.
    Il est temps que ceux qui ont introduit l’ours et le loup en France, paient leur crime. Toute forme de terrorisme est dégoûtant, mais si c’est le terrorisme d’Etat, beaucoup plus.
    Les armes biologiques sont utilisés pour causer des dommages aux personnes et à nuire aux animaux et la nourriture que nous mangeons tous les jours, leur but est de tuer le ennemi.
    L’AGRO-TERRORISME, est une forme de bioterrorisme qui concentre ses attaques sur le bétail et la production agricole
    L’ONU, dans sa résolution 1373 (2001), déclare explicitement que tous les actes de terrorisme constitue une menace pour la paix et la sécurité internationales et que les actes, méthodes et pratiques du terrorisme sont contraires aux buts et aux principes des Nations Unies. La résolution requis de tous les États à criminaliser les actes de terrorisme, et de punir le soutien ou la préparation d’actes terroristes, criminaliser le financement du terrorisme, dépolitiser le crime terroriste, geler les fonds personnes qui commettent, ou tentent de commettre des actes terroristes, et renforcer la coopération internationale en matière pénale
    Tue la balle, mais le meurtrier est celui qui la tire, de la même manière, tuent l’ours et le loup, mais les meurtriers sont ceux qui les ont introduit, ceux qui les défendentet ceux qui financent l’introduction.

    Voici c’est qui apporte le loup. Voir les vidéos:
    http://www.youtube.com/watch?v=Vd0i_NBs1j0
    http://www.youtube.com/watch?v=KhZUNR_oAv0

Laisser un commentaire