12:39 - mardi septembre 27, 2016

Nos assiettes pillent les pays pauvres !

Lu 1042 fois Daniel Krupka 3 réactions
image-11-09-21-21-59-34-ok

La surpêche est l’une des menaces dont souffrent les océans et les pêcheurs. Et en Europe, à la faveur de la Politique commune des pêches, environ 88 % des populations de poissons sont dans la zone rouge. Que faire pour ces pêcheurs quand l’Union européenne a la capacité de pêcher entre 2 et 3 fois ce que les mers européennes peuvent lui fournir ?

Aller plus loin. L’Europe pousse les bateaux de pêche européens à se déplacer vers d’autres territoires, dans les eaux des pays les plus pauvres de la terre.

Par exemple L’Union Européenne a conclu des « soi-disant » accords de Partenariat de Pêche avec plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, tels que Le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Gabon, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Mauritanie…

The following two tabs change content below.
Daniel Krupka
Daniel Krupka, Plongeur, écovolontaire pour «the Changing Oceans Expedition » de la Fondation Antinéa, membre de differentes ONG oeuvrant pour la préservation et la protection des Océans, il vous fait partager les enjeux et les menaces qui pèsent sur les océans, mais aussi les solutions individuelles ou collectives pour leur préservation au travers d’enquêtes et de rencontres insolites. En Novembre 2015, il est assisté pour les interviews par Maud SARANO, jeune journaliste en radio et presse écrite, passionnée par l'environnement et la mer.

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Pollution dans la haute atmosphere @ frequenceterre

S’il n’y avait pas d’avions, il ferait beau, sans conditions.

Paysan et auteur.

Le naufrage paysan

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

3 Réponses à “Nos assiettes pillent les pays pauvres !”
  1. # 21 octobre 2014 à 17:44

    Penser à la souffrance des poissons ? Nenni !
    Penser à tous ces animaux ? Pourquoi faire ? Pour éviter de manger de la chair morte emplie de métaux lourds, d’hormones, des pesticides… alors ceux élevés !!! vous dîtes élevés ? dans des camps de concentration.
    « Un poisson, ça souffre ? »
     » Elle est dingue, cette bonne femme »
    Il y a un lac artificiel au milieu de prés et de bois dans mon pays. Interdiction de se baigner. Il est réservé pour les pêcheurs (devant l’Eternel ?). Des milliers d’alevins y sont déversés. Faut ce qu’y faut, pas vrai ?
    Regardez un poisson sorti de l’eau. Regardez ses yeux. Regardez son agonie.
    Bon appétit.

Laisser un commentaire