12:31 - mercredi septembre 28, 2016

La locavore attitude

Lu 1084 fois Marie Fin 1 réaction
image-11-11-15-10-27-14-ok

La locavore attitude : quels bénéfices pour la planète, et pour notre santé ?

Depuis une bonne dizaine d’années la tendance locavore fait des émules de plus en plus nombreuses. Elle consiste pour son adepte à ne manger que ou pratiquement des aliments produits dans un rayon de 80 à 240 kilomètres de son lieu de vie. Le but de cette démarche est avant tout de limiter les inutiles transports de denrées alimentaires, diminuant ainsi l’impact sur l’environnement des émissions de gaz à effet de serre. Pourquoi manger des tomates espagnoles quand on habite à Marmande, seul le système capitaliste pourra vous le justifier. En attendant, savoir qu’une pomme d’Afrique du Sud consomme 20 fois plus de gasoil qu’une pomme française fait réfléchir.

Cette attitude nous invite de facto à ne consommer que des aliments de saison, adaptés à notre organisme pour la saison, et donc, à nos besoins.

Quoi de plus rafraichissant, désaltérant et hydratant qu’un melon ou une pastèque en plein été, quoi de plus nourrissant, riche en lipides que les oléagineux au cœur de l’hiver ?

Il y a d’autres avantages pour la santé à manger local et de saison : je laisse à la co présidente de jardins solidaires à Pessac en Gironde nous les exposer…

Certes, être locavore peut paraître contraignant : ce choix de vie limite la variété de notre assiette : pour nous les métropolitains, finis les jus d’oranges pressées au petit déjeuner, il lui faudra préférer celui de pommes. Néanmoins, sans entrer dans une attitude extrême, la locavore attitude témoigne de beaucoup de bon sens et présente de réels avantages, tant sur le plan écologique que sur notre santé. Sans compter que les fruits et légumes de saison sont souvent moins chers que les fruits tropicaux. Finalement, c’est un peu remanger comme nos grands-parents, pour qui les oranges étaient tout simplement leur cadeau de Noël !

C’était MF, chronique nature et Bien être pour fréquence terre

The following two tabs change content below.
Marie Fin
Je suis une grande voyageuse toujours à l'affût de découvertes, avec une préférence pour l'Orient : Inde en particulier, Asie en général. Ma formation en philosophie m'invite à me poser des questions sur notre façon de vivre, et à trouver des réponses pour l'améliorer. Passionnée de nature, d'environnement, de diététique, je cherche à allier cette nature et cette quête de bien-être pour tous nos auditeurs. Vos suggestions sont les bienvenues !

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
© L'Age de Faire

Un habitat écolo et populaire

polution samedi 21 mars

La France plus polluée que la chine. Vive le COP21 !

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire