7:24 - mercredi septembre 28, 2016

Wifi et santé : que penser ?

Lu 1106 fois Marie Fin 1 réaction
image-12-01-04-14-22-44-ok

Wi fi et santé : que penser ?

Difficile aujourd’hui pour la majeure partie d’entre nous d’imaginer vivre sans internet. Apple fut un pionnier en matière de connexion. Il fut le premier à proposer en 1999 les ibooks, premiers ordinateurs à offrir un équipement Wi Fi. C’était donc il y a à peine une dizaine d’années. Depuis, cette pratique s’est généralisée tant pour les privés que dans les lieux publiques. Or, de nombreuses polémiques sur la dangerosité des ondes utilisées font rage depuis quelques années. Rien ni personne n’a mis d’accord à ce jour les agences sanitaires nationales, internationales et les gouvernements avec de nombreux scientifiques qui nous alertent.  Sur internet justement, les informations sur le sujet sont aussi nombreuses que contradictoires, comme pour mieux brouiller la vérité. L’OMS par exemple ne reconnaît pas d’effets nocifs liés à l’usage de cette technologie. Elle a classé ces ondes « cancérigènes possible. »

Quoi qu’il en soit, que nous le voulions ou pas, nous sommes sans cesse soumis à ces ondes.  Les ondes utilisées par le système la Wi fi et de la téléphonie mobile sont des micro-ondes pulsées, en fréquence très basse, qui sont pulsées par saccades, plus de 200 par seconde. Or, ce ne serait pas l’intensité mais la nature de ces ondes qui serait néfaste pour les organismes vivants. Actuellement, selon le journal le Point, « seuls les effets thermiques de l’exposition aux champs émis par les équipements Wi fi sont pris en compte par les instances sanitaires internationales. Les risques encourus devaient être évalués également selon leurs effets non thermiques à moyen et long terme. » Par ailleurs, des scientifiques reprochent à ces instances d’utiliser des normes obsolètes, ou des critères d’analyse inadéquats. Selon le spécialiste américain en toxicité environnementale David Carpenter, « les gouvernements et industriels font une analyse sélective et restrictive des études scientifiques disponibles. »

Au Canada notamment, des polémiques se font plus fréquentes et vives sur la Wifi à l’école. Dans certains établissements, les enfants se sont plaints de symptômes  dus à l’exposition permanente aux rayonnements, et certains parents ont retiré leurs enfants de ces écoles. En Autriche, en Allemagne et en Angleterre, la Wi fi est tout simplement interdite des écoles. Le conseil de l’Europe préconise d’ailleurs l’abandon de la Wi fi dans les écoles.

Mais de quoi sont accusées ces ondes ? Selon les robins des toits, association nationale pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans fil, le signal du Wi fi « même à très faible puissance, désorganise les processus physiologiques et détruits les structures bio chimiques, entraînant perte d’étanchéité de la barrière hémato-encéphalique. D’où baisse de production de la mélatonine. » Toujours selon les robins des toits, « des rapports scientifiques dont le Bionative, études scientifique anglo-saxonne sur l’exposition du public aux champs magnétiques en 2007 ont prouvé que l’effet biologique de ces émissions composites est une production de protéines de stress. D’où des pathologies variant de l’insomnie aux maux de têtes, perte de concentration et mémoire, troubles cardiaques et de l’humeur regroupés sous le nom d’électrohypersensibilité. »

Ces débats ne sont pas nouveaux et risquent de se poursuivre encore de nombreuses années avant que la vérité n’éclate. Sachez tout de même que les dommages champs et ondes électromagnétiques ne sont pas couvertes pas les assurances aujourd’hui en France.

En l’absence de certitudes, et si même les compagnies d’assurance se méfient, pourquoi ne pas chercher à limiter ces risques ? Pour cela, il vous suffit de préférer une connexion filiaire. Pour votre domicile, de garder ses distances avec sa box, de ne l’activer qu’en cas d’usage et de le couper la nuit.

http://www.bioinitiative.org

The following two tabs change content below.
Marie Fin
Je suis une grande voyageuse toujours à l'affût de découvertes, avec une préférence pour l'Orient : Inde en particulier, Asie en général. Ma formation en philosophie m'invite à me poser des questions sur notre façon de vivre, et à trouver des réponses pour l'améliorer. Passionnée de nature, d'environnement, de diététique, je cherche à allier cette nature et cette quête de bien-être pour tous nos auditeurs. Vos suggestions sont les bienvenues !

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
helene de troie 2

Hélène de Troie (2) de Margaret George (Livre de Poche)

NUIT9 Vézelay chapiteauFT

« Quand la nuit porte conseil » (9) : Harmonie corps-esprit : mythe ou réalité ?

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire