7:29 - samedi octobre 1, 2016

1000 initiatives pour le climat

Lu 1215 fois Philippe Boury 0 réaction
© Coalition Climat
© Coalition Climat

Des initiatives pour le climat à la Une cette semaine de Monde Solidaire, notre rendez-vous avec la Fondation France Libertés. Avec Emmanuel Poilane, le directeur de la Fondation.

Les 30 et 31 mai prochain, la Coalition Climat appelle à l’organisation de 1000 initiatives pour le climat afin de changer nos modèles de développement. A quelques mois de la COP 21, la Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique qui se tiendra à Paris en décembre, cet appel à mobilisation entend contribuer à ce que cette COP 21 soit ambitieuse et porteuse d’espoir.

Présentation de cette Coalition Climat qui réuni des associations de tout bords.

« Pendant un grand nombre d’années, les problématiques climat étaient réservées aux associations et ONG qui traitaient des problèmes environnementaux. Aujourd’hui le cercle s’élargi et la Coalition regroupe des associations de tous horizons. Cela va d’Action Contre la Faim à la Fondation Nicolas Hulot, en passant par Emmaüs International, Greenpeace, le Secours Catholique, le WWF ou encore la Fondation France Libertés. Ce regroupement d’associations très hétérogènes doit nous interroger sur l’implication nécessaire de l’ensemble du secteur associatif, et derrière lui de l’ensemble des citoyens, sur la problématique du climat qui va être une question d’actualité en France avec la Conférence Climat de Paris. Mais ce problème du changement climatique va au-delà de cette année 2015. Il y a une implication de l’ensemble des populations sur cette question, à la fois pour mieux comprendre, et ensuite pour agir chez soi, dans son village, dans sa région, dans son pays… Pour faire en sorte que ce changement climatique ne soit pas subit et que l’on puisse envisager d’intervenir positivement pour le limiter. »

Pour relever le défi climatique, la Coalition parie donc sur la mobilisation des citoyens. Il y a un besoin d’engagements individuels et d’alternatives concrètes pour la réussite de la conférence.

« On n’a pas trop d’illusion sur la réussite ou non de la COP21 de Paris. On sait quelles sont les réalités des relations entre les Etats. Il y a des Etats comme le Canada par exemple qui sont très négatifs sur le sujet. Il ne faut pas attendre de grands jours à Paris en décembre prochain. Par contre il faut profiter de ce débat pour impliquer les populations pour qu’un jour les politiques n’aient d’autres choix que d’écouter ce que les populations disent sur le sujet. Pour être capable d’imaginer une mobilisation citoyenne très forte, il faut faire ce travail d’explication, de compréhension, pour qu’ensuite chacun puisse intervenir dans le débat public pour montrer ce que revêt pour lui et ses enfants le fait de préserver un climat qui puisse permettre à l’homme, et l’ensemble des espèces vivantes, de vivre sereinement sur la planète. La problématique du climat, c’est la capacité que l’humanité aura de se construire un avenir radieux en équilibre sur la planète. C’est pour çà qu’il y a autant d’associations qui sont mobilisées sur le sujet. Et c’est aussi pour çà que la Coalition a obtenu le label « Grande cause nationale » du Premier Ministre qui devrait permettre à la Coalition d’avoir de la communication dans les médias durant le deuxième semestre 2015. »

© Coalition Climat

C’est un appel à une transformation radicale de nos modèles de développement. Et ce développement, c’est vraiment le cœur de l’engagement de la Fondation France Libertés.

« Dans une période où on nous parle continuellement de crise et de la croissance qui ne revient pas, nous on part du principe qu’il faut absolument imaginer l’avenir autrement. On ne peut pas se satisfaire de reproduire ce qui a été fait au XIX° et XX° siècle. On peut très bien voir le changement climatique comme une opportunité formidable de repenser le modèle de fonctionnement de l’humanité sur la planète. Ce qui devrait faire la force du politique par rapport au secteur de l’économique, c’est que le politique fixe les règles et que l’économique s’en empare. Et aujourd’hui, on sent bien qu’il y a un défaut d’ambition politique sur de nouvelles règles pour faire en sorte que le changement climatique soit combattu. Si les acteurs politiques ne se saisissent pas de çà, c’est aux peuples eux-mêmes de faire comprendre à leurs politiques qu’il y a lieu de s’engager pour le climat et de définir de nouvelles règles qui puissent permettre à l’humanité de ne pas faire du copié-collé du XX° siècle. On est dans un monde mondialisé, donc la lutte contre le changement climatique doit se faire chez nous, et sur l’ensemble des cinq continents, et l’humanité sortira grandie si elle réussit à faire ce travail là en commun. »

1000 initiatives pour le Climat, c’est donc ce week-end des 30 et 31 mai. Comment France Libertés s’y implique ?

« Chacun peut profiter du week-end du 30 et 31 mai pour organiser des évènements sur la lutte contre le changement climatique. La Fondation France Libertés sera présente sur le « Festival de l’Oh » qui a lieu à Créteil. C’est symbolique de traiter de la question climatique par le biais de l’eau. On est souvent accroché par des conséquences du changement climatique sur l’eau, avec des sécheresses, des tempêtes, des inondations, des tsunamis. On veut aller au-delà de çà pour montrer que l’eau est bien présente dans tous les aspects du changement climatique et qu’on peut facilement agir pour redonner de la dynamique au cycle de l’eau et participer soi même positivement sur le changement climatique. Pour cela nous avons créé un jeu « Equilibr’eau » qui est dédié aux scolaires, collèges et début du lycée, pour parler de la problématique de l’eau, du climat et de l’équilibre sur la planète. Un certain nombre de questions seront présentées au public durant ce Festival de l’Oh pour rendre plus accessible un certain nombre de questions qui paraissent techniques, et pour essayer d’engager les personnes présentes à faire un premier geste pour le Climat et montrer aux gouvernants que par l’action de tous que l’on pourra faire de grandes choses. C’est un peu la part du Colibri, chère à Pierre Rabhi»

© Festival de l’Oh

1000 initiatives pour le Climat, c’est donc ce week-end des 30 et 31 mai. L’ensemble des évènements qui vont avoir lieu à Paris, en Province ou ailleurs sur la planète sont à retrouver sur le site de la Coalition Climat. D’autres rendez-vous sont par ailleurs prévus par la Coalition Climat tout au long de l’année.

 

Pour aller plus loin :

 

The following two tabs change content below.
Philippe Boury
Au début des années 80, Philippe Boury s’est lancé, comme tant d’autres, dans l’aventure des radios libres. Il a ainsi participé, de la banlieue lyonnaise à la région parisienne, à la vie de radios militantes, ouvertes sur la société, soucieuses d’être le reflet de la vie locale, culturelle, politique et associative. Militant associatif lui-même, il a toujours souhaité mêlé ses engagements à sa passion de la radio. C’est donc tout naturellement qu’il a choisi de rejoindre l’équipe de Fréquence Terre, dont il partage les intérêts : survie de la planète, sensibilisation à l’écologie, information sur le développement durable.

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
© France Libertés

Le droit à l’eau au Conseil Constitutionnel

image-12-01-04-15-27-38-ok

Soigner le psoriasis avec des traitements naturels

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire