12:32 - samedi décembre 3, 2016

Quel goûter vraiment sain donner à ses enfants ?

Lu 1139 fois Marie Fin 2 réactions
image-12-02-21-22-16-53-ok

Quel goûter vraiment sain donner à ses enfants ?

Si l’on en croit les propos dithyrambiques inscrits sur les paquets de biscuits et autres denrées industrielles conçues par les grands groupes alimentaires pour le « quatre heure » de nos chères têtes blondes, nous n’avons aucun soucis à se faire. Ils ont pensé à tout : ces en-cas sont parfaitement équilibrés pour pourvoir à tous les besoins nutritionnels de ces êtres en pleine croissance. Le goûter est un repas considéré moins important que les autres, et l’on a tendance à le déléguer encore plus facilement. Certes, la vie moderne ne permet plus aux femmes de concocter elles-mêmes le goûter de leurs enfants comme autrefois. Mais est-ce une raison pour leur donner des aliments inadaptés à ce moment de la journée ?

Le goûter est un repas qui, en quantité d’énergie doit être plus léger que les autres, afin de ne pas couper l’appétit du dîner. Or, il apparaît que son apport calorique ne cesse d’augmenter : aux Etats-Unis, il est passé de 450 à 600 calories par goûter en l’espace de trente ans. (Un goûter qui nourrit donc également l’épidémie d’obésité qui déferle sur les pays dits développés. )

Ces goûters se présentent de plus en plus sous des formes emballées, miniaturisées, et qui soit dit en passant, permet aux industriels de les vendre 30% plus cher que leur version traditionnelle. C’est le cas des mini portions de fromage par exemple. D’un point de vue purement financier, ces goûters tout prêts sont loins d’être bon marché.

Dans 76% des cas en France, les goûters donnés aux enfants sont des gâteaux sucrés et des barres de céréales. En quoi sont ils inadaptés ?

En fait, il sont composés de céréales raffinées et de sucres. Leur index glycémique est donc élevé. Cela veut dire qu’ils provoquent une élévation brutale et importante du sucre dans le sang, (contrairement aux fruits et légumes.) Suivie quelques heures après d’une chute, entraînant sensation de faim, malaise et donc tentation de grignotage. Selon une étude menée à Harward par le professeur Walter Willett, ces aliments entretiennent l’obésité pour la raison que l’on vient d’évoquer. Les enfants obèses vont perdre plus de poids en suivant un régime pauvre en glucides raffinés qu’avec un régime pauvre en graisse et en calories.

Ces goûters ne sont donc ni nourrissants, ni rassasiants !

Quel est donc un bon goûter d’un point de vue gustatif et nutritionnel ? L’idéal est de proposer aux enfants des fruits plutôt que des jus. De préférence non associés aux laitages, qui perturbent l’absorption de molécules protectrices des fruits. Misez sur les fruits secs : abricots, figues, bananes ou raisins, très sucrés. Pensez aux oléagineux : noix noisettes, amandes, très nourrissants et riches en acides gras insaturés, parfaits pour les enfants qui se dépensent beaucoup. Si le déjeuner a été léger, pourquoi pas ne pas inclure des céréales, mais complètes : pain complet, avec éventuellement du chocolat, mais noir de préférence, et les deux en quantité modeste. S’il vous fallait choisir des compotes, prenez-les sans sucres ajoutés. Pour les laitages, choisissez-les sans sucres et sucrez-les vous même avec du sucre complet, du miel ou des fruits secs. Enfin, faîtes boire votre enfant en grande quantité de l’eau ou une boisson chaude et réconfortante. Cette astuce va lui remplir l’estomac et lui permettre de mieux tenir jusqu’au dîner !

The following two tabs change content below.
Marie Fin
Je suis une grande voyageuse toujours à l'affût de découvertes, avec une préférence pour l'Orient : Inde en particulier, Asie en général. Ma formation en philosophie m'invite à me poser des questions sur notre façon de vivre, et à trouver des réponses pour l'améliorer. Passionnée de nature, d'environnement, de diététique, je cherche à allier cette nature et cette quête de bien-être pour tous nos auditeurs. Vos suggestions sont les bienvenues !

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
© Alternatiba

Alternatiba : ils roulent pour la planète !

prev-next.jpg

Quand la nuit porte conseil (60) : L’écologique neuroplasticité

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire