4:02 - mercredi septembre 28, 2016

La gestion des émotions négatives vue par les neurosciences

Lu 1456 fois Marie Fin 0 réaction
image-12-12-09-16-18-01-ok

La gestion des émotions négatives vue par les neurosciences.

Comment la science peut-elle aujourd’hui nous aider à appréhender et à dépasser nos émotions destructrices et négatives ?

Il y a encore une dizaine d’années, les émotions comme champ d’étude scientifique commençait seulement à être possible. Pendant longtemps en effet, les béhavioristes* ont lutté contre toute expérimentation interne, en affirmant que l’approche scientifique devait se contenter uniquement de faits observables, autrement dit, du comportement. Mais progressivement, les psychologues cognitifs ont gagné du terrain, puis la bataille.

Petit à petit, les chercheurs se sont mis à étudier les opérations cérébrales, grâce à un matériel de plus en plus pointu, puis, progressivement, les émotions jusqu’alors volontairement ignorées du champ d’étude. « C’est lorsque les chercheurs se sont mis à étudier la façon dont le cerveau produit la vie mentale que sont nées les neurosciences cognitives, ouvrant enfin la voie à une étude scientifique des émotions : on avait trouvé tout un maillage de connexions neuronales associant pensées et sentiments, cognition et émotions** » Les neurosciences affectives, l’étude du cerveau et des émotions était enfin née !

Pour qui cherche à comprendre d’un point de vue rationnel la naissance de ses émotions, qu’elles soient positives ou négatives, l’ouvrage Surmonter les émotions destructrices de Daniel Goleman est tout simplement parfait. Non seulement, il expose clairement les résultats des études menées sur le sujet, permettant de mieux comprendre les rapports entre nos pensées et nos états émotionnels. Mais aussi, il offre au lecteur une issue tout autant rationnelle à ses états émotionnels perturbés.

En comprenant nos processus mentaux, grâce à l’éclairage de la science, nous avons alors la possibilité d’agir sur eux et de les modifier. Autrement dit, de devenir l’acteur ou programmateur de nos états afflictifs émotionnels.

Pour qui veut s’en donner la peine, il est donc possible d’agir sur nos états mentaux, de s’apprendre soi-même à être plus heureux ! Cette approche récente me semble révolutionnaire. Que de progrès depuis Descartes qui, dans son Traité des passions n’avait pu -compte tenu des connaissances de son époque- que dresser un inventaire descriptif des mouvements de l’âme et ébaucher une théorie du lien corps-esprit. Cet ouvrage répondait à la demande de son amie la princesse Elisabeth de Bohême, désireuse de mieux comprendre son vague à l’âme.

Si cette princesse à l’âme sensible avait eu la chance de naître au XXIème siècle, elle aurait pu non seulement comprendre ses afflictions mentales mais surtout, se « reprogrammer » par différentes techniques et vivre plus sereine.

Si vous vous posez les même questions qu’Elisabeth de Bohême, vous trouverez bon nombre de réponse dans l’ouvrage de Daniel Goleman. Il rend compte des échanges entre d’éminents scientifiques spécialistes de la question et du Dalaï-Lama sur le thème des émotions destructrices. Des débats passionnants et éclairants, des pistes pour avancer : un espoir pour le bonheur de l’humanité !

*Courant psychologique qui consiste à baser ses analyses uniquement sur des comportements observables et mesurables. Dans cette approche, l’environnement joue un rôle majeur pour expliquer les conduites humaines.

** P 329 de l’ouvrage Surmonter les émotions destructrices, un dialogue avec le Dalaï-Lama par Daniel Goleman, Pocket, 2008.

The following two tabs change content below.
Marie Fin
Je suis une grande voyageuse toujours à l'affût de découvertes, avec une préférence pour l'Orient : Inde en particulier, Asie en général. Ma formation en philosophie m'invite à me poser des questions sur notre façon de vivre, et à trouver des réponses pour l'améliorer. Passionnée de nature, d'environnement, de diététique, je cherche à allier cette nature et cette quête de bien-être pour tous nos auditeurs. Vos suggestions sont les bienvenues !

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Bar-lès-BuzancyFT

Ardennes françaises mystérieuses (4/61) : BAR-LÈS-BUZANZY : La Fontaine qui bruit

christian jacq

Quand la nuit porte conseil (48) : Christian Jacq, « gourou d’une secte » : info ou intox ?

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire