5:34 - jeudi septembre 29, 2016

Le « Beau Vélo de RAVeL » en Belgique et en France : À la découverte d’un trésor unique

Lu 930 fois Pierre Guelff 0 réaction
Pied-reliquaireadeaSaint-Jacquesaleamajeura12500FT500

Beau Vélo 2016Depuis près de deux décennies, les étapes du « Beau Vélo de RAVeL » attirent des dizaines de milliers d’amoureux de la petite reine qui, par monts et par vaux, de villages pittoresques en cités prestigieuses, de chemins campagnards en routes provinciales, de châteaux en lieux sacrés, s’adonnent en peloton à plusieurs randonnées, tant en Belgique qu’en France, comme il fut présenté dans une précédente chronique (le 22 juin 2016).

Quoi qu’il en soit, c’est toujours une belle opportunité que de découvrir ou de redécouvrir des coins insolites et mystérieux, d’aller à l’écoute de légendes et d’anecdotes de terroir, de parcourir des itinéraires chargés d’Histoire ou mythiques. Démarche écologique et patrimoine se conjuguent donc à ces occasions, telle la balade qui fait halte à Namur, capitale de la Wallonie, le samedi 13 août 2016, avec une visite au Musée des Arts anciens du Namurois pour ceux qui désirent ajouter une dimension culturelle à leur effort sportif ou, tout simplement, pour d’éventuels visiteurs de cette jolie cité mosane.

Au départ, Namur abritait un fameux trésor dans une salle de l’Institut des Sœurs de Notre-Dame – un monastère – , endroit considéré comme « le plus petit musée au monde ». Puisqu’on venait des quatre coins de la planète pour admirer ce Trésor du Prieuré d’Oignies du Frère Hugo, l’une des « Sept Merveilles de Belgique », et qui était contenu dans quelques vitrines de ce minuscule musée, l’œuvre fut transférée au Musée des Arts anciens du Namurois afin qu’elle puisse bénéficier d’une présentation digne de sa valeur.

Ce Trésor compte une quarantaine de pièces dont trois portent la signature de Frère Hugo. Qui était-il ? Il s’agissait d’un personnage appartenait à une famille de chevaliers de Walcourt du XIIe siècle. Il fit son apprentissage d’orfèvre à l’époque où Nicolas de Verdun œuvrait à la châsse de Notre-Dame de Tournai, autre Merveille de Belgique.

PlatadeareliureadealEvangeliaireadHugoadOigniesft300

Hugo d’Oignies, Plat de reliure de l’Evangéliaire, 1228. Namur, TreM.a. Coll. FRB. Dépôt à la SAN, inv. TO1. Copyright : Guy Focant, Vedrin.

Pied-reliquaireadeaSaint-Jacquesaleamajeura12500FT300

Atelier d’Oignies, Pied-reliquaire de saint Jacques le Majeur, 1250. Namur, TreM.a. Coll. FRB. Dépôt à la SAN, inv. TO17. Copyright : Guy Focant, Vedrin.

Toutes les pièces du Trésor relèvent du culte des reliques, de la célébration de la messe et des rites liturgiques : évangéliaire, calice, reliquaire d’une côte de saint Pierre, et, tenez-vous bien, on admire même un reliquaire du lait de la Vierge !

Le lait de la Vierge ?

À dire vrai, cette étrange relique serait de la galactite, sorte de craie blanche provenant de « la Grotte du lait »,  située près de Bethléem, où suivant la tradition, la Sainte Famille se réfugia. À propos de la galactite, on lit dans Orphée : « Cette pierre Galactite, si on la brise, il coule de l’intérieur une moelle blanche parfaitement semblable à du lait. »

En minéralogie, on dit que cette argile a la propriété de rendre blanche comme du lait l’eau dans laquelle elle a été délayée, d’où le préjugé qu’elle pouvait augmenter le lait des nourrices !

Et, cerise sur le gâteau, le musée est un hôtel patricien du XVIIIe siècle dont certaines parties sont classées au patrimoine exceptionnel de Wallonie et qui expose, également, d’autres remarquables chefs-d’œuvre dont des affliges ou médaillons de corporations de métiers, celle des menuisiers datant de 1509 et fait aussitôt penser au Compagnonnage dont il a aussi été question sur « Fréquence Terre ».

 

https://www.province.namur.be/trema

tout-ce-qui-parle-728x90

 

The following two tabs change content below.
Pierre Guelff

Pierre Guelff

Pierre GUELFF est journaliste, écrivain (Éditions Jourdan) et chroniqueur radio. À travers ses ouvrages, ses émissions et ses chroniques, il défend avec passion la Nature, les notions de « Terroir », de « Tradition »… À « Fréquence Terre », il anime “Littérature sans Frontières”, "Nature sans Frontières" et "La Nuit porte conseil". Sur son site officiel retrouvez toutes ses émissions radio et tv (RTBF, VivaCité, TV5 Monde), ses ouvrages, sa biographie... Son site officiel

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Laifour1FT500

Ardennes françaises mystérieuses (31/61) : LAIFOUR : Des Dames de Meuse et la source ensanglantée

Image de la fille qui a une belle puea

Comment choisir des cosmétiques non toxiques ?

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire