12:34 - dimanche octobre 2, 2016

Le gingembre : aliment miracle !

Lu 1226 fois Marie Fin 1 réaction
Gingembre © utile.fr
Racine de Gingembre

De source chinoise et fort ancienne, le gingembre peut être considéré comme un aliment miracle, aux vertus si nombreuses sur notre organisme qu’après avoir ouï cette chronique, il vous semblera tout à fait désolant et même incompréhensible qu’il ne soit pas à votre table depuis le jour qui vous a vu naître, ou presque…
Ce rhizome aux formes incongrues et évocatrices est connu depuis la nuit des temps pour être poétique. Pour être plus précise, je dirai que l’on retrouve sa trace dans des écrits indiens datant de l’an mille avant notre ère. A cette époque, on le prescrivait pour divers maux comme l’asthme ou les hémorroïdes.
Mais aujourd’hui, de nombreuses études ont permis de mettre en évidence bien d’autres vertus à cette racine bienfaitrice. Elles ont utilisé le gingembre frais ou séché pour mener à bien leurs expériences.
Parmi ses principes actifs, on retrouve avant tout pas moins d’une quarantaine de composés antioxydants, dont certains sont même résistants à la chaleur. Le gingembre nous aide donc à lutter contre les radicaux libres, impliqués dans les maladies cardio-vasculaires et dans certains cancers. En l’associant à l’ail ou l’oignon, ces vertus antioxydants entrent en synergie, et sont décuplées. (Son potentiel anti cancer a pour le moment été démontré in vitro, reste à appliquer ces études chez l’humain.)
Prévenir et empêcher les nausées est l’usage le plus fréquent du gingembre par les chinois : les femmes l’utilisent pendant la grossesse, et les hommes en consomment avant d’entreprendre un voyage en transport. Cet effet antiémétique a été confirmé par deux études, d’autres sont en cours afin de préciser sous quelle forme, frais, séché ou en poudre, il se révèle le plus efficace.
Par ailleurs, sa consommation est une aide précieuse à la digestion : en stimulant la sécrétion de bile, et l’activité de divers enzymes digestifs, il permet d’accélérer le processus de digestion.
Enfin, ses effets anti-inflammatoires semblent également reconnus grâce à leur teneur en gingérol, le composé qui lui confère son goût piquant, mais aussi à d’autres constituants actifs comme les shogaols et paradols, aux multiples effets. Aussi, on peut faire appel à lui pour des troubles inflammatoires chroniques, dont l’arthrite par exemple.
Difficile de parler du gingembre sans évoquer ses effets prétendument aphrodisiaques. Tout ce que l’on peut dire, c’est qu’il a longtemps été utilisé dans l’histoire dans ce but. Mais à ma connaissance, la science n’a pas validé ces effets par des études. Dans la mesure où il active la circulation sanguine, pourquoi ne pas imaginer qu’il active également la totalité des fluides contenus dans l’organisme humain ? A vous de voir !
Enfin, le gingembre aurait bien d’autres vertus au bout de son rhizome magique : effet protecteur de la muqueuse gastrique, baisse du taux de mauvais cholestérol, lutte contre les insuffisances pancréatiques, contre le rhume… la liste est longue !

S’il faut retenir une chose du gingembre, c’est qu’il est un aliment stimulant et énergisant, qui réchauffe et active les fonctions de l’organisme, à qui à donne un coup de fouet.
Si son goût particulier n’est pas accordé au vôtre, il peut être ingéré en capsules. Pour en savoir plus, je vous renvoie au site passeport santé, très complet sur le sujet. Et pour finir, je vous livre ma recette secrète pour les longues soirées d’hiver : infusion de gingembre au miel et au citron… un régal qui réchauffe !

 

The following two tabs change content below.
Marie Fin
Je suis une grande voyageuse toujours à l'affût de découvertes, avec une préférence pour l'Orient : Inde en particulier, Asie en général. Ma formation en philosophie m'invite à me poser des questions sur notre façon de vivre, et à trouver des réponses pour l'améliorer. Passionnée de nature, d'environnement, de diététique, je cherche à allier cette nature et cette quête de bien-être pour tous nos auditeurs. Vos suggestions sont les bienvenues !

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
5/5 - 1
You need login to vote.
© Marie Léon

Petits trucs de p’tits touristes

Evoluer et interagir avec les requins pour les protéger, c’est possible!

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Laisser un commentaire