5:28 - vendredi septembre 30, 2016

L’ortie, la mal aimée des jardiniers peut beaucoup pour votre santé !

Lu 866 fois Marie Fin 1 réaction
image-13-04-22-18-14-33-ok

L’ortie, la mal aimée des jardiniers peut beaucoup pour votre santé !

Depuis notre enfance, on nous apprend à nous méfier de cette herbe qui pique, et les jardiniers pestent contre elle, car elle envahit les jardins à vitesse grand V. Considérée comme une mauvaise herbe par ces même jardiniers, elle en est une sacrément bonne pour celles et ceux qui ont coutume de se référer au peuple des simples pour se soigner.

En effet, sa richesse en divers composés permettent de l’utiliser dans de nombreuses affections. Les principes actifs de l’ortie piquante et de l’ortie brûlante sont les acides formique et ascétique. Elle contient également des minéraux : manganèse, magnésium, silicium, zinc, fer et potassium, calcium et chlore. Mais aussi des vitamines, les B2, 5, 9 et C ainsi que la provitamine A. Enfin, elle est riche en histamine, qui aide le corps à se défendre contre les substances étrangères.

Dans quels cas pouvez-vous utiliser l’ortie piquante ? Tout d’abord dans des états de fatigue, stress, convalescence, déminéralisation, après une grossesse, aux changements de saison… En effet, elle aide l’organisme à se nettoyer de ses déchets et toxine en stimulant les reins. Elle soulage les rhumatismes et la goutte car elle agit sur l’acide urique.

Les femmes enceintes et souffrant d’anémie pourront y puiser du fer, celles qui allaitent verront leur production de lait stimulée. Pour celles qui aiment prendre soin d’elles naturellement, l’ortie embellit les cheveux, les renforce et lutte contre leur chute, et solidifie aussi les ongles.

L’ortie serait également très efficace pour dissiper les douleurs dues aux inflammations, et permettrait ainsi de diminuer la prise d’anti-inflammatoire. Par ailleurs, une cure d’ortie 4 mois avant le printemps peut soulager des allergies, voire même selon certaines sources, les faire disparaître.

Enfin, l’ortie agit également pour soigner certaines maladies de peau comme la jaunisse, l’urticaire, et les hémorragies y compris celles des règles.

Généralement, l’ortie se prend sous forme de poudre à raison d’une cuillère à café par jour dans votre alimentation ou sous forme de gélules. Vous pouvez l’utiliser localement pour les cheveux sous forme de masque, ou directement partir à la cueillette pour en faire un délicieux potage. Un conseil, n’oubliez pas vos gants… de jardinage !

Autre conseil : lors de l’achat de poudre d’ortie, essayez tant que possible de savoir quelles sont les parties utilisées. L’idéal, c’est une poudre uniquement faîtes à partir des feuilles. Et si vous la cueillez, préférez les endroits à l’abri de la pollution.

C’était Marie Fin…

The following two tabs change content below.
Marie Fin
Je suis une grande voyageuse toujours à l'affût de découvertes, avec une préférence pour l'Orient : Inde en particulier, Asie en général. Ma formation en philosophie m'invite à me poser des questions sur notre façon de vivre, et à trouver des réponses pour l'améliorer. Passionnée de nature, d'environnement, de diététique, je cherche à allier cette nature et cette quête de bien-être pour tous nos auditeurs. Vos suggestions sont les bienvenues !

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Image 1

Intolérances alimentaires, sensibilités, allergies

9782258117679

La Maison du Cap de Françoise Bourdon (Presses de la Cité)

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Laisser un commentaire