3:48 - mardi juin 27, 2017

Les ciments, un puits de carbone en croissance

Lu 334 fois Robot Automatique Commentaires fermés sur Les ciments, un puits de carbone en croissance

CARBONATATION. Entre 1930 et 2013, environ 4,5 milliards de tonnes de carbone ont été séquestrées dans les ciments, révèle une étude internationale menée par l’Académie des sciences chinoise et à laquelle a collaboré le Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement de Gif-Sur-Yvette. Ce stockage se produit au fil du temps et de la dégradation des ciments par un processus de carbonatation qui fait réagir l’hydroxyde de calcium contenu dans les ciments avec le dioxyde de carbone atmosphérique.

Une balance négative

C’est la première fois que ce montant est évalué et il n’a jamais été pris en compte dans les bilans carbone. Mais, comme le souligne les chercheurs dans un article publié dans la revue Nature Geoscience, si la dégradation du ciment permet de capturer du carbone atmosphérique, la fabrication du ciment et notamment du “clinker” (son principal constituant formant une pâte solide de calcaire et d’argile) est elle génératrice de gaz à effet de serre. La fabrication des ciments serait responsable d’environ 5% des émissions anthropiques de carbone et la dégradation de ces mêmes ciments, pour la période 1930-2013, compense environ 43% de ces émissions. Au final, la balance du ciment reste donc négative mais le delta pourrait encore diminuer dans les prochaines années. En effet, selon cette étude, ce phénomène est en croissance rapide : de 0,10 Gt C/an (milliard de tonnes de carbone par an) en 1998 à 0,25 Gt C/an en 2013. Les ciments constituent donc un nouveau puits de carbone qui doit désormais être intégré dans les modélisations climatiques, soulignent les scientifiques.

Lire l’article complet : Sciences et Avenir

The following two tabs change content below.
AVERTISSEMENT : Les communiqués de presse publiés dans cette rubrique ne sont pas rédigés par la rédaction de Fréquence Terre qui se dégage de toute responsabilité des propos qui sont tenus et rédigés par les tiers qui publient dans cette rubrique. Les informations contenues dans cette rubrique ne sont pas vérifiées par nos soins, vous pouvez toutefois nous signaler un contenu qui vous semblerait inapproprié en laissant un commentaire ou en nous contactant directement via notre formulaire de contact (accessible en bas de page).

Pic de pollution: circulation alternée à Paris ?

« Beaucoup reste à faire concernant les engagments de la Cop 21 de Paris », Seyni Nafo

Suggestions
Commentaires fermés