3:14 - mercredi mars 29, 2017

La mobilité connectée, pas encore une réalité

Lu 1172 fois Sébastien Chauveau 0 respond
Consultation d’un service d’info route par téléphone. Crédit photo :Nicolas Chauveau
Consultation d’un service d’info route par téléphone. Crédit photo :Nicolas Chauveau

Nous sommes hypers connectés. Pourtant, nous utilisons peu notre hyper connexion pour nos déplacements.

Nous vivons tous avec un smartphone greffé à l’oreille, et les yeux rivés à des écrans. Nous sommes hypers connectés. Cela fait de nous des gens accros aux applications en tous genres, aux réseaux sociaux, aux webs tv, aux jeux en ligne… Aussi bizarre que cela puisse paraître, ce ne sont pas les transports qui profitent de notre hyper connexion.

Ce ne sont pourtant pas les applications dédiées qui manquent. La couverture réseau ne cesse de s’améliorer, idem pour l’autonomie des batteries. On pourrait donc penser que le téléphone ou l’ordinateur serait notre allié pour voyager. Ce n’est pas le cas.

Un panel d’utilisateurs

L’Observatoire des mobilités digitales a récemment publié une étude sur le rapport des gens au numérique et leur façon de se déplacer. Cette enquête met un frein aux idées reçus. Il n’y a pas dans notre pays que des jeunes urbains surinformés et des ruraux déconnectés. Il y a entre les deux un panel d’utilisateurs, qui sont : tantôt des « digi’mobiles », tantôt des « connectés », tantôt des « offlines ».

Il faut noter que l’hyper connectivité, et par là même l’utilisation des applications d’aides aux transports, n’est pas fonction de l’âge et du niveau d’instruction, mais de la position géographique et des revenus. On s’aperçoit, au travers de ce panorama, qu’elle ne concerne en fait que peu de mobinautes et d’internautes. La clientèle rêvée des concepteurs d’applications dédiées à la mobilité a encore du chemin à parcourir avant de s’imposer.

The following two tabs change content below.
Sébastien Chauveau

Sébastien Chauveau

Journaliste, producteur, réalisateur
Soins naturels pour chiens et chats

Soins naturels pour chiens et chats – deuxième partie

Les raies en danger : témoignage de « Requinologue » !

Suggestions
Vous souhaitez réagir ?
Leave a Reply