6:40 - dimanche juillet 23, 2017

Lilo : vos activités sur internet sont utiles contre l’extractivisme

Lu 5885 fois Philippe Boury 0 respond
© France Libertés

Régulièrement dans Monde Solidaire, nous vous parlons des actions de la Fondation France Libertés Mais ces projets qu’elle mène en France et à l’étranger ont un coût. Et c’est là que votre présence sur internet peut être utile.

Cette semaine vous venez nous parler d’un moteur de recherche un peu plus futé que les autres, Lilo, qui va vous permette à France Libertés d’agir plus efficacement. Qu’est-ce que Lilo, a de particulier ?

« Lilo, c’est un moteur de recherche alternatif et utile avec lequel chacun peut faire ses recherches quotidiennes sur internet tout en finançant gratuitement des projets à visée sociale ou environnementale. Il faut savoir que, chaque année, chacun de nous rapporte 30€ aux moteurs de recherche grâce à la publicité. Lilo utilise cet argent pour financer des causes utiles. Il reverse la moitié de ses revenus publicitaires à des projets que les internautes peuvent choisir. »

Concrètement comment ça marche ?

« A chaque recherche effectuée sur Lilo, on cumule des gouttes d’eau qui sont ensuite transformées en dons reversés à des projets associatifs. Vous pouvez choisir à quel projet vous versez vos gouttes d’eau. Chaque goutte d’eau compte. »

© Lilo

Au lieu de donner de l’argent à Google, l’argent généré par nos recherches va aller à Lilo et vous permettre de mener notamment des actions contre l’extractivisme. Qu’est-ce que ce terme recouvre ?

« L’extractivisme, ce sont toutes les activités qui touchent à l’extraction de produits minéraux. Cela concerne les minerais, les gaz, les hydrocarbures, comme les mines à ciel ouvert ou les forages de gaz de schiste. L’extractivisme a des graves conséquences. Il détruit les écosystèmes et on assiste aussi à des violations de droits humains partout dans le monde. Cela concerne tout le monde. On fait de l’extraction en France, en Amérique latine, en Afrique, en Asie. France Libertés, dans ses actions et dans son plaidoyer, met en avant des pratiques de résistance aux projets extractifs. Entre 2014 et 2016, France Libertés a financé neuf projets de terrain, qui défendent le droit à l’eau face aux activités extractives. La Fondation organise des évènements pour sensibiliser à cette question et donne la parole aux peuples autochtones qui sont les plus touchés par les industries extractives. »

Quel soutien attendez-vous de ce partenariat avec Lilo ? Quels sont  ces projets que vous espérez pouvoir mener à bien ?

« Jusqu’ici, France Libertés a financé des projets, fait du plaidoyer et de la sensibilisation. Aujourd’hui on souhaite améliorer notre action et mener une campagne médiatique autour de l’extractivisme pour faire connaître cette problématique au plus grand nombre. Nous voulons aussi mener une action juridique de grande ampleur pour lutter contre des entreprises ciblées qui violent les droits humains. Cela nécessite de grands moyens. Donc, par la plateforme Lilo, les internautes pourront nous aider financièrement, mais gratuitement pour eux. C’est une nouvelle opportunité de se mobiliser de manière simple et gratuite. »

Ce partenariat avec Lilo va-t-il rester ponctuel ou est-ce que l’on peut imaginer d’autres liens entre le moteur de recherche et vos actions ?

« C’est le premier partenariat avec Lilo. On est en phase de test. C’est un projet de long terme. On attend de voir l’impact que l’on peut avoir auprès des internautes. L’expérience pourra être renouvelée pour financer d’autres actions comme la défense du droit à l’eau, ou pour donner de la voix aux peuples autochtones dans la défense de l’environnement. »

Le mode d’emploi de Lilo ?

« Il faut se rendre sur le site de Lilo, télécharger la plateforme qui s’incruste sur Google et faire ses recherches tous les jours. Les gouttes d’eau s’accumulent. De temps en temps, vous pouvez aller sur la plateforme et choisir les projets auxquels vous voulez reverser vos gouttes d’eau sous forme de dons. »

© Lilo

Pour aller plus loin :

 

The following two tabs change content below.
Philippe Boury
Au début des années 80, Philippe Boury s’est lancé, comme tant d’autres, dans l’aventure des radios libres. Il a ainsi participé, de la banlieue lyonnaise à la région parisienne, à la vie de radios militantes, ouvertes sur la société, soucieuses d’être le reflet de la vie locale, culturelle, politique et associative. Militant associatif lui-même, il a toujours souhaité mêlé ses engagements à sa passion de la radio. C’est donc tout naturellement qu’il a choisi de rejoindre l’équipe de Fréquence Terre, dont il partage les intérêts : survie de la planète, sensibilisation à l’écologie, information sur le développement durable.

A la rencontre des cachalots : suivez le guide !

Le verger bio, Arbres et arbustes Alain Niels Pontoppidan

Le verger Bio – Arbres et Arbustes.. planter, soigner, tailler, multiplier, restaurer

Suggestions
Vous souhaitez réagir ?
Leave a Reply