4:01 - dimanche juin 25, 2017

The conversation

IMG

Où en sommes-nous des ressources naturelles de la planète ? Faut-il s'inquiéter de leur épuisement ? Existe-t-il des solutions pour les gérer durablement ?

Trois parties dans cette émission :

" Où en sommes-nous des Ressources énergétiques ?» avec Emmanuel Hache (IFPEN)

" Comment transformer les déchets et les rebus en ressources » avec Pascal Garret

" Ressources et biodiversité » avec Philippe Grandcolas (CNRS/MNHN)

Animation : Yves Bongarçon (Moustic the Audio Agency) et Didier Pourquery (The Conversation)
Réalisation : Joseph Carabalona (Moustic the Audio Agency)

Emmanuel Hache est directeur de recherche et professeur à l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS).

Sociologue de formation, Pascal Garret [...]

22-06-2017 à 21:42:52
Source: The Conversation
De bons gestes et des équipements adaptés sont indissociables pour un tri efficace. Shutterstock

Selon les chiffres de l'Ademe, 28 tonnes de déchets sont produites en France chaque seconde ; leur bonne gestion constitue aujourd'hui un enjeu crucial pour le développement durable. Sur le plan environnemental, le tri des déchets permet en effet d'économiser les ressources naturelles et de limiter les pollutions. Sur le plan économique, il permet de limiter les frais de gestion liés au traitement des ordures. À titre d'illustration, le service public de gestion des déchets aura coûté en moyenne 89 euros HT par [...]

21-06-2017 à 20:54:15
Source: The Conversation

En ce début de XXIe siècle, jamais les menaces environnementales ne se sont posées de manière aussi aiguë et aussi urgente. Les plus récentes analyses laissent même entrevoir si ce n'est la finitude planétaire, tout au moins la finitude humaine. L'humanité a aujourd'hui conduit la Terre " à la limite, la faisant même sortir d'un espace de fonctionnement sécurisé.

Depuis la fin du XVIIIe siècle, nous sommes entrés dans " l'anthropocène, une nouvelle ère caractérisée par le fait que l'homme est devenu une force géologique majeure ; cette ère connaît une forte accélération depuis 1945. Les changements climatiques que [...]

19-06-2017 à 21:50:55
Source: The Conversation
Le _Dypsis decipiens_, un des palmiers malgaches les plus vulnérables. Mijoro Rakotoarinivo, CC BY-NC-ND

Madagascar constitue un " point chaud de biodiversité pour les palmiers. 98 % des 204 espèces connues aujourd'hui ne se trouvent en effet que sur cette grande île de l'océan Indien située au large du Mozambique.

Une telle variété s'explique par le fait que le territoire malgache a connu une longue période d'isolement après s'être détaché du super continent Gondwana. Ses forêts humides du nord-est concentrent la plus grande diversité de palmiers ; on peut y trouver pas moins de 45 espèces différentes [...]

18-06-2017 à 21:56:15
Source: The Conversation
Shutterstock

Les inégalités entre les générations reviennent en force dans le débat public. Les nombreux essais sur le sujet, qui rencontrent d'ailleurs un large public, mettent habituellement en avant l'avantage particulier dont aurait bénéficié la génération du baby-boom d'après-guerre, parfois même aux dépens des générations suivantes.

Selon les auteurs de ces essais, le niveau de vie confortable des baby-boomers aurait pour conséquence la baisse du niveau de vie des générations suivantes, que certains n'hésitent plus à qualifier de " sacrifiées. Parmi les plus virulents, on compte notamment Laurence Kotlikoff et Scott Burns qui n'hésitent pas à accuser les baby-boomers [...]

14-06-2017 à 22:30:18
Source: The Conversation

Ce fut l'une des raisons avancées le 1er juin dernier par le président américain Donald Trump pour quitter l'Accord de Paris, ce texte qui fixe le cap de la gouvernance climatique mondiale ; l'Accord serait " très inéquitable pour les États-Unis. Il faut comprendre ici trop coûteux pour l'économie et les emplois du pays. Voilà une antienne qui ne date pas d'hier : les intérêts économiques menacés, la concurrence exacerbée, le dumping écologique et carbone déloyal.

En fait, on pourrait résumer l'histoire des négociations climatiques – depuis leur commencement à la fin des années 1980 – à une longue [...]

14-06-2017 à 22:29:32
Source: The Conversation
Les abeilles sauvages et domestiques pollinisent un tiers des plantes que nous consommons. Simon Klein, CC BY-NC-ND

C'était il y a vingt ans déjà : les apiculteurs français alertaient sur l'utilisation de pesticides comme le Gaucho, responsable selon eux d'une mortalité accrue dans les ruches ; on parle à l'époque de pertes annuelles entre 300 000 et 400 000 abeilles, entraînant une chute de 50 % de la production de miel aux abords de champs de tournesols traités avec ce produit phytosanitaire. Cet épisode a constitué la première prise de conscience du danger auquel sont exposés ces [...]

13-06-2017 à 22:57:04
Source: The Conversation
Marine Potet, " Moules en eaux troubles». Peb&Fox/Université de Lorraine

À l'occasion du concours " Ma thèse en 180 secondes 2017, l'Université de Lorraine propose une adaptation en bande-dessinée des travaux de recherche de ses 11 doctorants finalistes. Commandé au duo de dessinateurs Peb&Fox, ce recueil porte un regard teinté d'humour sur une sélection de recherches qui reflètent la diversité des travaux réalisés par les laboratoires lorrains. Les vidéos des prestations des finalistes sont disponibles en ligne. Rendez-vous le 14 juin à Paris pour la finale nationale !

Marine Potet est doctorante au Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux – [...]

12-06-2017 à 22:13:04
Source: The Conversation
Des réfugiés du Darfour dans l'est du Tchad (2011). Commission européenne/Flickr, CC BY-SA

Dans une récente étude portant sur la vulnérabilité climatique de 186 pays, c'est le Tchad qui a été classé comme le plus en danger. La combinaison entre une grande pauvreté, des conflits récurrents et le risque de sécheresse et d'inondation place ce pays d'Afrique centrale tout en bas de la liste, juste derrière le Bangladesh et bien loin de la Norvège, pays considéré comme le moins vulnérable au réchauffement.

Comment expliquer ce résultat ? Il faut tout d'abord rappeler que le Tchad est l'un des [...]

11-06-2017 à 22:14:32
Source: The Conversation
Paysage nocturne depuis le refuge de la Glère dans les Hautes-Pyrénées. La pollution lumineuse de Luz-Saint-Sauveur est visible en fond de vallée, et celle des villes avoisinantes se reflète sur les nuages d'altitude. La lumière zodiacale est visible sous forme de halo blanc-bleuté. Samuel Challéat

Dany Lapostolle est co-auteur de cet article.

Selon l'Association nationale pour la protection du ciel et de l'environnement nocturnes (ANPCEN), le nombre de points lumineux en France a crû de plus de 90 % en 25 ans. Cet accroissement entraîne une augmentation de la pollution lumineuse, dont les conséquences sont multiples : formation de [...]

08-06-2017 à 22:39:54
Source: The Conversation