Ce lundi c’est ouvert le
forum mondial de l’eau d’Istanbul. Si Istanbul a été choisie, ce
n’est visiblement pas un hasard Grégory Lesca.

Apres Marakech, La Haye, Kyoto et Mexico, c´est donc au tour d´Istanbul
d´accueillir le Forum mondial de l´eau. Et a bien y regarder, ce n´est
pas vraiment un hasard. La mégapole turque est intimement liée a l´eau.
Construite sur le Bosphore qui mene a la Mer Noire, partagée entre deux
rives: l´une européenne, l´autre asiatique. En son coeur elle est percée
par un bras de mer, la Corne d´or.
Le lieu meme du Forum est eclaté en plusıeurs sites, de part et d´autre
de cette Corne d´or. Il faut alors emprunter le ferry ou les ponts pour
se rendre aux différentes sessions du Forum.
Cette disposition est tout un symbole, le theme de ce 5e Forum est
« Construire des ponts pour réduire les écarts en matiere d´eau ».
Ces ponts, Loic Fauchon, présıdent du Conseil mondial de l´eau, aimerait
en voir se constrire a travers le monde. Pont du savoir: pour mutualiser
les connaissances, ponts entre Nord et Sud pour renforcer les
partenariats. Ponts de la gouvernance parce que l´eau a besoin
d´institutions légitimes.
C´est l´appel qu´il a lancé ce lundi lors de la cérémonie d´ouverture de
ce Forum, appelant tous les acteurs a etre responsables, en quelque
sorte, a se tenir prets sur le pont.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici