Cette Bio la on n’en veut pas

L’agriculture biologique comme elle a été définie dans les années 60 respectait une certaine éthique mais rattrapait par les réseaux de grandes distributions et les coopératives agricoles qui ont vu là une manne financière a été vidé de son sens.

C’est ce que dénonce dans un ouvrage «la Bio entre business et projet de société» Philippe Baquié qui a collaboré à l’écriture de ce livre.

Nous pourrons retrouver dès la semaine prochaine Philippe dans cette chronique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici