Bonjour, quel-bel-ete-Guillaume-b.  Quel bel été !  Chaud, tendre, volupteux. Comment ça se passe pour vous  ?

Ah je vois bien que le bonheur m’emporte. Jamais je n’aurai  la volonté d’écrire encore quelques mots pour parvenir à faire une chronique complète. la torpeur me choisit pour cible, je suis vaincu. Je vous embrasse depuis la plage Sud de Fouras. La planète est belle, qu’en pensez-vous  ? Oui, il y a de soucis. Il faudra encore souvent convaincre, proposer, initier. On est là pour ça. Excusez-moi, je m’endors.

Guillaume, sous l’Abricôtier.

Alors  ?
Quel bel été

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici

5 × 3 =