Pourquoi il faut se mettre à l’avoine !!

Je me souviens dans mon jeune âge de cette assiette fumante de flocons d’avoine, avec au milieu, du sucre cassonnade fondant. C’est un bon souvenir d’un plat à la fois simple, rassasiant, réconfortant. Sans le savoir, ma chère maman me faisait un cadeau en me nourrissant de la sorte.

En effet, l’avoine possède de multiples bienfaits, dont ne dispose pas le blé. Aujourd’hui, quand on se rend dans le rayon céréales petit déjeuner, il y a de quoi perdre la tête tant le choix est vaste et gourmand. Mais ces propositions alléchantes ne sont pas aussi saines que ces simples flocons.

Cet aliment a fait l’objet de nombreuses études scientifiques ces dernières années dont le verdict est sans appel : l’avoine, c’est pas que que le cheval : c’est bon aussi pour les humains !!

Premièrement, c’est un aliment anti-choléstérol. Il possède en effet une fibre particulière, le bêta-glucane, qui régule la glycémie et le taux de choléstérol sanguin.Cette fibre en passant par le tube digestif forme un gel, et ce gel va emprisonner les substances reliées au choléstérol.

Il possède aussi de nombreux anti-oxydants.

Enfin, ses protéines particulières aident le corps à produire la sérotonine et la mélatonine.

Ses lipides quant à eux ont un impact positif sur le système nerveux.

En outre, il contient une grande proportion de protéines en comparaison avec d’autres céréales. Ses acides gras sont présents de façon équilibrée. Côté minéraux, là encore, il a tout bon : l’avoine contient zinc, cuivre, fer, manganèse, phosphore et sélénium.

Et en vitamines, il vous fera le plein en thiamine, acide folique, vitamine B1 et E pour ne pas toutes les citer.

Récemment, il a été prouvé par des recherches que cette fameuse fibre, le bête-glucane permet d’améliorer le processus de défense de l’organisme : ainsi, onse remet plus vite d’une infection bactérienne. Autre point souvent sujet à controverse pour les personnes intolérantes au gluten : l’avoine possède-t-il du gluten ou non ?

Hé bien, il ne possède pas de gliadine, cette molécule souvent responsable des intolérances, mais une autre appelée l’avénine. Cette molécule serait en général bien mieux tolérée que la gliadine. Si vous êtes intolérant, ça vaut la peine de tester.

Ces dernières années, on nous a fait une publicité un peu trop poussée du son d’avoine, qui permettait de perdre du poids, selon les adeptes d’un régime que je ne citerai pas. A ce propos, ce que l’on peut dire, c’est que l’avoine permet de se sentir rasasié assez vite.

Côté préparation, il n’y a pas que le fameux porridge anglais, je vous rassure ! L’avoine est disponible sous des formes variées. Il peut servir à la préparation de mets tant sucrés que salés. La farine d’avoine peut remplacer celle de blé dans vos préparations culinaires. Vous pouvez également confectionner d’excellentes galettes salées aux épices. Apparamment, c’est ce que faisaient les Ecossais : ils laissaient tremper des flocons toute une nuit avant de rajouter des œufs, des épices et de les frire.

Pour des centaines d’idées recette, je vous recommande le blog : http://recettes.de/avoine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici