12:22 - samedi avril 21, 2018

Des villes et des jardins

Lu 148 fois Robot Automatique Commentaires fermés sur Des villes et des jardins

By Geetha Ganapathy-Doré, Maîtresse de conférences HDR en anglais, Université Paris 13 – USPC Vue du projet de village autosuffisant pour la ville d’Almere (Pays-Bas). EffektQuelle que soit sa culture, l’être humain associe la beauté et la quiétude qui se dégagent d’un jardin au bonheur paradisiaque. Le mot paradis lui-même est dérivé du persan pairi-daeza qui signifie ” jardin.

Considérés comme l’une des sept merveilles de l’ancien monde, les jardins suspendus de Babylone (actuel Irak) ne sont peut-être que des jardins rêvés… ou des jardins bien réels, mais situés dans autre ville antique, à Nineve. Les jardins du Taj Mahal en Inde relèvent d’une tentative de créer le paradis sur Terre dans la plus pure tradition persane. Ceux du Partal et du Généralife dans l’Alhambra à Grenade (Espagne) s’inscrivent dans cette même quête paradisiaque.

En Chine, le jardin est vu comme un reflet du cosmos et relève de l’art sacré. Les villes de Shuzhou et Hangzhou sont ainsi considérées comme de véritables paradis terrestres grâce à leurs espaces végétalisés. Au Japon, le jardin clos idéalise la nature en la miniaturisant. La majestueuse beauté des jardins ” à la française se distingue du charme improvisé du jardin ” à l’anglaise, tandis que le jardin italien est tout entier au service de l’architecture de la Renaissance.

À Hangzhou en Chine.
xiquinhosilva/Flickr, CC BY
Dans les cités-jardins

Si les liens entre villes et jardins ont toujours existé, temoignant de la volonté humaine de concilier la nature et la culture, le concept de ” ville-jardin renvoie à celui de ” cité-jardin. Il fut théorisé en 1989 par l’urbaniste britannique Ebenezer Howard dans son livre To-morrow : a Peaceful Path to Real Reform.

Ayant constaté la surpopulation des villes, la misère, le chômage et les graves problèmes d’hygiène qui y sévissaient, Howard avait imaginé des cités-jardins autosuffisantes. Elles devaient selon lui pouvoir accueillir logements, industries et espaces consacrés l’agriculture et offrir des activités de loisir et de bien-être.

        Schéma illustrant le concept de cité-jardin selon Ebenezer Howard.
          Wikipedia
        Howard souhaitait ainsi combiner les bénéfices de la vie urbaine avec les avantages d'un quotidien campagnard. Dans les faits, le concept de cité-jardin a servi le déploiement du capitalisme en prévoyant un lieu décent pour loger la classe ouvrière.

Compatriote d’Howard, l’urbaniste Raymond Unwin a mis en œuvre ce concept dans des villes comme Letchworth et Welwyn, ou dans la banlieue londonienne à Hampstead. Son association des cités-jardins continue aujourd’hui à disséminer ses idées à travers le monde.

En 2014, renouant avec cette tradition, le gouvernement britannique a annoncé la construction de trois villes-jardins contemporaines, notamment à Ebbsfleet (Kent) et à Bicester (Oxfordshire). En 2017, le premier gouvernement de Teresa May proposa de construire trois villes-jardins supplémentaires Plus…

Cette info vient du site : The Conversation

The following two tabs change content below.
AVERTISSEMENT : Les communiqués de presse publiés dans cette rubrique ne sont pas rédigés par la rédaction de Fréquence Terre qui se dégage de toute responsabilité des propos qui sont tenus et rédigés par les tiers qui publient dans cette rubrique. Les informations contenues dans cette rubrique ne sont pas vérifiées par nos soins, vous pouvez toutefois nous signaler un contenu qui vous semblerait inapproprié en laissant un commentaire ou en nous contactant directement via notre formulaire de contact (accessible en bas de page).

A Saint-Prix aussi, on aide les crapauds à traverser la route

Haute-Vienne : les faucons font planer le doute sur le wakepark

Suggestions
Commentaires fermés