8:47 - dimanche juin 24, 2018

L’accessibilité aux transports en commun pour les PMR : parfois parfaite, parfois galère

Lu 363 fois Sébastien Chauveau 0 respond
A Nantes, une majorité des bus sont équipés de planchers sur baissés et de synthèses vocales. Crédit photo : collection Chauveau
A Nantes, une majorité des bus sont équipés de planchers sur baissés et de synthèses vocales. Crédit photo : collection Chauveau

Circulation, absence d’équipement et de repères, manque de volonté politique et financière, l’accessibilité aux transports en commun pour les personnes à mobilité réduite ne se conjugue pas partout de la même manière dans notre pays. Immersion sur une place et dans un bus nantais. Quand le moyen tranche avec le bien.

Contribuer à la protection de la planète en s’engageant à prendre les transports en commun est loin d’être une évidence quand on est non voyant ou quand on se déplace en fauteuil roulant. Il y a des villes qui ne vous laissent pas d’autres choix que de prendre la voiture, tellement elles sont mal équipées en matière d’accessibilité. Ce n’est pas le cas de Nantes, où j’ai tourné ces deux chroniques dédiées à cette problématique de mobilité. Mais il ne faut pas aller loin pour être pénalisé à se déplacer quand on est handicapé, ou simplement âgé ou en période de maternité.

The following two tabs change content below.
Sébastien Chauveau

Sébastien Chauveau

Journaliste, producteur, réalisateur
Sébastien Chauveau

Derniers articles parSébastien Chauveau (voir tous)

L’Océan a des droits ! – Episode 3 – Le droit a oublié notre Planète Bleue !

POUR des lectures citoyennes : Être solidaires, pas complices ! (3/4)

Suggestions
Vous souhaitez réagir ?
Leave a Reply