Alors que les chercheurs de VIGS viennent de rendre leur étude sur les effets d’un an de gratuité des transports à Dunkerque ; Maxime Huré, président de l’association, revient sur les enjeux de ce travail de recherche inédit et atypique à plus d’un titre. Il explique pourquoi, à ses yeux, le débat scientifique va s’en trouver bouleversé et comment la gratuité devrait, dans les années qui viennent, se normaliser dans de nombreuses villes françaises.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici