Le philosophe australien s’était fait une réputation mondiale il y a quelques années en inventant le mot solastalgie pour décrire la souffrance que provoque la disparition de son environnement, comme une douleur fantôme.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici