Le président brésilien parle d'"attaques injustifiées" de la part de pays "moins compétitifs et moins durables", au sujet de sa gestion de l'environnement. Cela alors que la déforestation a encore augmenté de 50% en Amazonie au mois d'octobre…

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici